Tourisme, VTT
mont-ventoux

Le Mont Ventoux en VTT

Les passionnés du VTT en haute montagne sommes de repos. La saison de ski est déjà démarrée et nous attendons impatients, à exception des courageux qui aiment les descentes sur la neige, les belles journées de printemps pour repartir dans les altitudes. Le mythique Mont Ventoux est souvent l’une de premières grandes montagnes qui perd sa couche de neige. Son ascension (et descente !) est classé dans les 3 étoiles sur Utagawa VTT, car elle est tout simplement superbe. Voici celui qui peut être votre plan pour le premier weekend du printemps!

Le mont Ventoux, col mythique du cyclisme

Le mont Ventoux est situé dans le département français de Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Culminant à 1.911 mètres et étant le plus haut sommet de Vaucluse, il est surnommé le Géant de Provence ou le mont Chauve. C’est un col mythique que des milliers de cyclistes de route et vététistes viennent ajouter à leur palmarès chaque année. Il demande toutefois courage et humilité pour affronter ses pentes et des éléments climatiques parfois capricieux. Voici une petite curiosité extrait du document plus ancien qu’aujourd’hui existe sur l’ascension à vélo. Le lundi 14 juillet 1902, Adolphe Benoît, qui venait d’exécuter la montée puis la descente du Ventoux sur son vélocipède, fait parvenir une carte postale représentant l’Observatoire à l’un de ses amis et narre:

« L’ascension du Mont-Ventoux demande 7 heures en voiture, 6 heures à pied et 3 h ½ pour un cycliste entraîné (développement 3 m au maximum). La descente vertigineuse, en roue libre, sur les pentes caillouteuses à 12 % est une dangereuse acrobatie. J’ai brûlé deux freins et une paire de jantes en bois. Avis aux amateurs. »

mont-ventoux

Parcours qui propose Utagawa VTT

Le départ a lieu à Bédoin, l’stationnement aisé au niveau du centre-ville autour de tous les loueurs de vélos. Lundi matin il y a marché, donc la ville est un « peu » bloquée, mais c’est aussi possible de se garer aux alentours.

On commence la montée par une petite portion de route au départ de Bédoin, ensuite l’itinéraire emprunte un GR et une piste DFCI également labelisés « VTT/Grande Traversée du Vaucluse ». La montée est longue et rigoureuse (on parle du Ventoux !) mais accessible avec un peu d’entraînement. Les pistes larges nous permettent de ne pas pousser ou porter le VTT aucun moment. Les 4 derniers kilomètres se font par la route. Cette dernière ascension par la route du côté nord est, quant à elle, très difficile. Economisez-vous donc sur les DFCI.

mont-ventoux-2

La descente du côté du Chalet Reynard est longue et semées d’embûches, du pierrier à du single rempli de racines et de cailloux, des passages en forêt, des lits de ruisseau… Bref il y en a pour tous les goûts ! Elle est engagée et très longue mais largement faisable avec un VTT tout suspendu malgré les secousses que l’on prend… Une fois le pierrier passé, un passage aménagé pour de la DH est réalisable, à condition d’emprunter le parcours bleu. Pour les plus téméraires, il existe aussi la possibilité d’emprunter le parcours rouge.

Ça vaut vraiment le coup de souffrir rien que pour profiter du magnifique paysage avec vues imprenables ! Mais attention, c’est une randonnée à éviter quand il y a du mistral, car là-haut il souffle fort et du coup cela devient très dangereux.

mont-ventoux

Su vous y allez passer au moins un weekend, rappelez-vous qu’il existe un Bike Park aménagé pour la pratique du vélo tout terrain avec 3 pistes (2 pistes tous niveaux + de 10 ans et 1 piste niveau experts). Les vététistes y trouveront des modules en bois, des bosses, des sauts et autre virages relevés. Le casque intégral et gants longs sont obligatoires et les genouillères et coudières fortement conseillées.

Pour plus d’informations de l’Ascension-du-mythique-Mont-Ventoux, cliquez ici.

 

Tutoriels
personnaliser traces

Saviez-vous que… Land et TwoNav vous permettent de personnaliser l’apparence de vos traces?

Cette semaine dans notre  » Saviez-vous que  » nous vous présentons les multiples possibilités que Land et TwoNav vous offrent pour profiter au maximum de vos traces: personnalisez-les librement selon vos nécessités.

L’un des outils les plus puissants de Land et TwoNav est la customisation de traces. Vous pouvez modifier les traces depuis :

  • Les propriétés d’une trace en concret (les changements s’appliqueront seulement au trace sélectionné)
  • La configuration générale de Land et de TwoNav (les changements s’appliqueront à tous les traces téléchargés)

LES PROPRIÉTÉS D’UN TRACE

N’importe quel bon utilisateur de Land ou de TwoNav connait les possibilités infinies que nos logiciels offrent pour changer l’apparence des traces. Voici quelques unes des propriétés les plus importantes pour les personnaliser :

La couleur de la trace

personnaliser traces

Le grosseur de la trace

personnaliser traces

Le type de ligne de la trace

personnaliser traces

Vous pouvez éditer celles-ci et beaucoup d’autres propriétés depuis …

  • Land: ‘Sélectionner trace > Appuyer Propriétés dans la barre de boutons > Sélectionner la catégorie Voir’
  • TwoNav: ‘Menu principal > Fichiers > Traces > Sélectionner trace > Sélectionner la catégorie Voir’

Important: Ces propriétés se garderont dans les traces en format *.TRK ( pas dans les traces en autres formats, comme *.GPX)

CONFIGURATION GÉNÉRALE DE LAND ET DE TWONAV

Trace avec des flèches de sens

personnaliser traces

Encore en utilisant les propriétés antérieures, souvent c’est difficile de savoir dans quelle direction vous avez fait le trace. Si vous habilitez cette option, vous verrez le sens du juste trace au-dessus du tracé.

Activez les flèches de sens depuis :

  • Land: ‘Menu principal > Options > Traces > Afficher le sens de la trace’
  • TwoNav: ‘Menu principal > Configuration complète > Page carte > Éléments de la carte > Traces > Afficher le sens de la trace’
Représenter le trace avec une couleur variable

L’une des fonctions les plus inconnues de Land et TwoNav est celle qui offre la possibilité de représenter le trace avec des couleurs variables. Ces couleurs représentent la variabilité d’un champ le long de tout l’itinéraire (une altitude, une vitesse, une inclination, le temps, une fréquence cardiaque …).

personnaliser traces

Cet outil vous permet de vous faire une idée générale d’une trace d’une manière très visuelle. C’est-à-dire, si vous sélectionnez le champ ‘Altitude’, Land/TwoNav vous montrera le niveau d’altitude le long de la trace (comment plus intense est la couleur, plus d’altitude aura ce point).

Habilitez le dégradé de la trace depuis :

  • Land: ‘Barre de boutons> Dégrader couleurs de la trace’
  • TwoNav: ‘Menu principal> Configuration complète > Page carte > Éléments de la carte > Traces > Dégrader couleurs de la trace’
Apparence de la trace naviguée

Si vous naviguez, Land et TwoNav vous permettent de ressortir le trace pour que vous n’ayez pas à forcer la vue et ainsi profiter pleinement de tes activités outdoor.

personnaliser traces

Entre toutes ces propriétés, nous insistons sur la possibilité de montrer la trace que vous êtes en train de faire avec une double ligne, changer la grosseur de la trace et même sa couleur :

  • Land: ‘Menu principal > Options > Navigation > Tracklog’
  • TwoNav: ‘Menu principal > Configuration complète > Page carte > Éléments de la carte > Traces > Trace naviguée’
Colorer la trace par des laps

personnaliser traces

Si vous avez une trace divisée en laps, vous pourrez analyser les sections d’une forme très visuelle, chaque lap apparaîtra délimité par une couleur. Si vous désirez modifier la couleur d’un lap, accédez directement aux propriétés du lap et changez sa couleur :

  • Land: ‘Sélectionner un lap > Appuyer sur Propriétés dans la barre de boutons > Sélectionner la catégorie Voir’
  • TwoNav: ‘Menu principal > Fichiers > Traces > Sélectionner trace > Analyse des laps > Sélectionner un lap > Propriétés’

Land et TwoNav vous permettent d’analyser aussi des laps automatiques. Dans ce cas, les laps se farderont des couleurs alternatives. Si vous désirez désactiver les couleurs alternatives, appuyez sur ‘Autolap sur carte’ dans la configuration avancée.

Plus simple, impossible. Maintenant approche l’heure de le porter à la pratique :

Tutoriels
carte topographique

Comment lire une carte topographique (2ème partie)

Il y a deux jours nous avons partagé avec vous les premières notions basiques sur comment lire une carte topographique. Voici la continuation d’un article qui va vous convertir en authentiques experts en la matière!

L’équidistance

La distance entre deux courbes de niveau s’appelle l’équidistance. Sur une carte de course d’orientation, une équidistance de 5m signifie qu’il y a 5m de dénivelé positif entre 2 courbes (= une hauteur de 5m). Sur les cartes de montagne, quand il y a beaucoup de dénivelé, l’équidistance peut être de 10m voire plus.

carte-topographique

Lire le relief : merci les courbes de niveau!

Les courbes de niveau vont permettre de s’imaginer le mouvement du terrain, c’est à dire représenter les collines, les ravines, les flancs, les cratères. Grâce aux courbes, on sait s’il y a du relief ou si c’est plat, on sait aussi si ça monte doucement ou si ça monte fort mais comment peut-on savoir sur la carte à quel endroit on est en haut (sommet) et à quel endroit on est en bas (vallée) ? Réponse : oui !

carte-topographique

C’est possible en repérant les sommets. Sur l’exemple ci-dessus, on sait que le sommet se trouve au point C (les courbes sont fermées). Le point le plus bas sur la carte se trouve au niveau du point A. On remarque entre le point A et le point B que ça monte fort (les courbes sont très serrées) et que ça continue de monter jusqu’au point C (mais moins fort puisque les courbes sont plus éloignées). Du point A au point B, on peut même constater qu’il y a 60m de dénivelé positif (12 courbes de niveaux. -> 12 x 5m d’équidistance = 60)

Pour repérer les sommets et les vallées (points plus hauts et points plus bas), vous pouvez aussi vous aider des éléments d’eau. En général, les lacs et les marais sont en bas !

Vous avez remarqué ? Il y a des courbes de niveau plus épaisses que d’autres. On les appelle les courbes maitresses. C’est pour mesurer encore plus vite le dénivelé : il y a une courbe maîtresse toutes les 5 courbes de niveaux (25m entre deux courbes maitresses) !

Dernière astuce pour connaitre le sens d’une pente : les courbes maitresses et les altitudes. Le haut du chiffre qui indique l’altitude et qui est dessiné sur une courbe maitresse indique le haut de la pente. Vous pourrez donc en déduire où se trouve le sommet et où se trouve la vallée. Dans notre exemple ci-dessous, le haut de la pente est à l’ouest du chiffre 125 tandis qu’elle est au sud-est du chiffre 150

carte-topographique

Les points d’altitudes

Un point d’altitude ne va pas servir à se repérer directement mais c’est un bon point de repère si vous avez un altimètre. Les points d’altitude sont souvent indiqués au niveau de lieux remarquables sur une carte (sommet, ligne de crête, intersection de chemins ou ruisseaux)

carte-topographique

Les autres éléments constitutifs de la légende

Selon l’échelle de la carte (et donc son degré de précision), il peut y avoir différents éléments. Par exemple, vous ne retrouverez pas le même nombre de symboles sur une carte de course d’orientation que sur une carte IGN ! Voici un article qui vous permettra de comprendre les symboles sur une carte de course d’orientation : consulter la légende. Une carte d’orientation (très précise) peut comporter les fossés, les limites de végétation, les bornes, les arbres remarquables ou encore les bâtiments. Sur une carte IGN (plus grande échelle donc moins précise), vous ne verrez que les cours d’eau, les chemins et les courbes de niveau.

L’IGN propose différents types de cartes, à différentes échelles (la plus précise étant au 1/25.000). Les chemins en violet sur une carte IGN sont les GR (chemins de grande randonnée). Nous vous invitons à consulter leur documentation en ligne pour consulter les différentes légendes et comprendre les différents symboles (pour IGN, sélectionnez « carte à petite échelle) : les légendes de l’IGN.

Que ce soit sur une carte d’orientation IOF ou IGN, la couleur des symboles est assez logique : le bleu, c’est lié à l’eau (lac, étang, marais). Le marron, c’est lié à la terre (dont les fameuses courbes de niveau). Ce qui est noir, ce sont les éléments apportés par l’homme.

Vous pouvez apprendre plus ici.

Nous espérons vous avoir aidé à aboutir ce qui est aussi notre objectif principal : que quand vous partez dans la nature, vous vous dédiez seulement à en profiter d’elle.

Uncategorized
carte topographique

Comment lire une carte topographique

Il y a quelques semaines nos compagnons d’Ordnance Survey, l’agence cartographique nationale du Royaume-Uni, nous ont communiqué quelques statistiques alarmantes : moins de 20 % de la population adulte sait lire une carte topographique. En ayant en compte que le pourcentage de personnes qui se promènent chaque week-end dans la nature est beaucoup plus grand, cette donnée suppose un danger. Il faut prendre conscience de l’importance de porter un GPS dans vos sorties, mais aussi une carte, toujours. Voici un article très complet avec les notions basiques pour la savoir lire (merci au blog d’sport-nature.net)

Lire une carte c’est être capable de déchiffrer les éléments qui symbolisent le terrain, peu importe l’échelle ou le type de cartographie. A partir d’une représentation graphique sur une feuille de papier, vous allez être en mesure de vous imaginer le terrain.

carte-topographique

Une carte est une image réduite d’une zone géographique. Les cartographes utilisent un système de codification internationale, qui peut varier selon l’échelle et donc le degré de précision de la carte.

Qu’est-ce que l’échelle d’une carte?

Comme la carte est une représentation réduite d’une zone, il faut indiquer à ceux qui la lissent de combien l’image est réduite par rapport à la réalité. Vous devez savoir interpréter une échelle, tout simplement pour interpréter les distances. En effet, sur une feuille A4, vous pourriez très bien représenter une carte de France ou une carte de votre jardin ! Ce qui va varier, c’est l’échelle.

L’échelle est la distance sur la carte par rapport à la distance sur le terrain.

Pour une carte au 1/15000e par exemple, 1 cm sur la carte = 15000 cm sur le terrain, soit 150m. Sur une carte IGN, l’échelle est en général au 1/25.000e (1cm sur la carte représente 25000 cm sur le terrain, soit 250m).

carte-topographique

Notez bien que plus l’échelle est petite, plus la carte peut être détaillée.

Les échelles entre 1/5000e et 1/15.000e (les très petites échelles) permettent de faire des cartes plus précises, telles que des cartes de course d’orientation (ex pour une carte au 1/10.000e (1cm = 100m) on peut représenter graphiquement une zone de 100m2 dans un carré de 1 cm sur 1 cm).

Les cartes entre 1/25.000 et 1/50.000 sont aussi des cartes de randonnées mais moins précises (type carte IGN, montagne, massif), sur lesquelles il est encore possible de représenter les chemins et les courbes de niveaux et les éléments remarquables. En effet, sur une carte au 1/50.000 par exemple, on représentera graphiquement une zone de 500m sur 500m dans un carré de 1cm sur 1cm.

Pour les échelles plus grandes, type 1/350.000 (1cm = 3500m), ce sont des atlas routiers, avec les routes principales (sans les chemins ou les dénivelés). Quand la zone le permet, on peut y trouver aussi les voies d’eau ou les lignes de chemin de fer.

Où est le Nord magnétique?

Toutes les cartes modernes sont dessinées par rapport au nord. Le nord magnétique est représenté par des flèches (bleues ou noires sur les cartes d’orientation, et lignes noires sur les cartes à plus grandes échelles). Le plus dur n’est pas de trouver le nord sur la carte, c’est de faire en sorte d’orienter le nord de la carte avec le nord magnétique, pour donner un sens à la carte ! Nous verrons cela dans un article pour apprendre à s’orienter avec une carte et une boussole.

carte-topographique

Les lignes (ou courbes) de niveau

Les courbes de niveau sont les lignes marrons sur la carte, elles servent à se rendre compte du dénivelé (quand ça monte ou quand ça descend sur le terrain). Bien sûr, c’est une représentation graphique, sur le terrain, elles n’existent pas ! Selon le terrain (montagne ou plaine), la densité des courbes de niveau va varier. Dans le Santerre par exemple, il n’y aura presque pas de courbes de niveau sur votre carte car le terrain est plat. Si vous analysez une carte de montagne, vous remarquerez une forte densité de courbes. Plus les courbes sont serrées et plus ça monte fort (un pourcentage plus fort de montée ou descente, c’est à dire plus de dénivelé en peu de distance). Le long d’une même courbe de niveau, on est à la même altitude.

Soyez attentives parce que cela ne vient que de commencer. Jeudi prochain vous aurait la suite de cet indispensable article.

VTT
VAE-Vélo-à-Assistance-Electrique

Le VAE – Vélo à Assistance Electrique

Les VAE envahissent nos forêts. Le grand développement de cette nouvelle façon de faire du VTT portera des changements qu’on peut commencer à voir déjà. Il y a des VTtistes qui sont complètement pour, mais aussi quelques-uns qui sont en contres. Nous avons demandé son opinion personnelle à quelqu’un que, malgré qu’il roule sans VAE, il s’y connait bien : Olivier Navarro, notre coach technique enduro. Êtes-vous d’accord avec lui ?

vae-velo-a-assistance-electrique

Les VAE apparaissent dans nos forêts comme s’ils sortaient directement des magasines. Ils sont tous frais et tous chargés (pas à l’EPO mais au VAE). Lors de mes séances de coaching entre Gérone et Toulon je peux constater que beaucoup de riders se laissent séduire par cette nouvelle pratique VTT, loin d’être réservé aux faignants.

Après l’arrivée des suspensions au début des années 90, l’arrivée des freins à disque dans la foulée, aujourd’hui nous avons de véritable VTT enduro à gros débattements 27,5 ou 29 pouces. Pour ceux qui ont connus uniquement le VTT à ses débuts, ils seraient déjà surpris aujourd’hui, sans parler d ‘assistance électrique, de voir que la pratique vtt à ce jour a été revu et corrigé. Des vtt qui déjà donnent la possibilité d’aller dans des sentiers de plus en plus techniques tout en grimpant plus que correctement. Un vrai confort pour un super rendement, on est tous d’accord !

L’assistance électrique est une grosse valeur ajoutée non négligeable a notre pratique Enduro. Explosion au niveau des possibilités sur le terrain, grande évolution dans ce milieu qu’est le VTT, qui a bien connu autrefois des périodes creuses en matière d’innovations.

vae-velo-a-assistance-electrique

Nous rentrons dans l’ère du VAE

 Je vous le dis de suite, mise à part le José Bové du VTT, tout le monde dira « OUI, OUI, OUI ».

Le prix n’est pas tellement plus élevé que celui d’un VTT Enduro Carbone. Je préfère enlever le carbone aux prix du vélo et y rajouter l’électrique. (Pas franchement d’intérêt d’avoir un Carbone VAE)

Les Avantages :

  • Le VAE permet de lisser le niveau d’une personne moins forte physiquement (par rapport à un vététiste plus fort physiquement sans VAE)
  • Ouvre les portes du vélo tout terrain pour les moins sportifs.
  • Pour celui qui a tout le temps la sensation de reprendre le vélo, qui roule une fois par mois ou occasionnellement, la sortie se rendra beaucoup plus fun et efficace.
  • Pour les plus Sportifs, donne la possibilité de faire des tours plus grands ou d’aller encore plus rapidement dans les portions de pédalages
  • Pour les descendeurs, un moyen de s’entraîner en DH en faisant un maximum de descentes
  • En résumé, 30% de physique en plus. A exploiter à votre sauce !

Les pseudos inconvénients :

  • Le poids (Avec un centre de gravité assez bas est moins handicapant que ce que l’on peut penser)
  • L’autonomie des batteries (ne pas hésiter à mettre le prix)
  • Le prix ? (Mais non c’est pas forcément excessif)
  • Dur de revenir sur un vélo sans VAE ? (Il est facile de passer d’un à l’autre)

A voir :

  • La réglementation en forêt comment va t’elle évoluer ?
  • Pensée futuriste : Peut-être qu’avec l’arrivée des VAE, si les pratiquants se révèlent majoritaires, ils pourraient bien démotiver certain pilotes non VAE (par conviction ou par budget) par les différences de rendements (Pour la pratique en groupe)

vae-velo-a-assistance-electrique

La pratique sur le terrain:

Dans les montées raides le VAE nous permet de passer des parties sur lesquelles on pouvait être limité par le cardio, et même pour celui qui a une grosse condition physique. Il est possible par cette occasion de développer ses capacités en montée technique.

En fait, dans les montées c’est comme si on avait tout le temps la grosse patate. Dans les premières sorties on peut même se surprendre à freiner en montée, cette assistance électrique n’enlève rien au côté sportif, chacun peut gérer l’intensité. Pour ma part je me verrai bien avec un VAE pour occasionnellement me faire une sortie spécifique.

La technique descente elle ne se rend pas électrique ! (Heureusement je suis là 😉 )

alpinisme
mont-perdu

Voici la vue aérienne de l’ascension au Mont Perdu

C’est l’un des grands trésors des Pyrénnées et un sommet qui signifie, souvent, le « baptême » d’un nouvel alpiniste. Le Mont Perdu a été, peut-être, votre premier trois mille. Ou peut-être, il le sera un jour. Jouissez de cette vue aérienne de l’ascension, créée avec Land, tandis que le sommet réel vous attend !

Mont Perdu est le nom du massif calcaire composé par les pics du Mont Perdu (3.355 m), le Cylindre (3.328 m) et Añisclo (3.263 m.). Il est le plus haut de l’Europe. Son pic le plus élevé jouit d’une grande popularité grâce à que c’est un trois mille relativement facile d’atteindre, mais aussi grâce à la beauté extraordinaire de celui-ci et du parc national dont il forme part: Ordesa et Mont Perdu. Ce parc national est constitué, en plus de par les trois pics mentionnés, par quatre vallées splendides : Ordesa au sud-ouest, Añisclo au sud, Escuaín au sud-est et Pineta à l’est. Dans le côté le nord du pic du Mont Perdu se trouve l’un des rares glaciers qui continuent d’exister dans les Pyrénnés, bien que dans un recul lent mais continu.

mont-perdu

Le pic du Mont Perdu a repris le toponyme que les Gascons utilisaient, dû à son éloignement du massif depuis sa perspective. Les trois sommets (Trois Serols, trois soeurs), qui couronnent au NE le Parc National d’Ordesa et de Monte Perdido, sont de telle beauté dont ils ont reçu une attention préférentielle même de la part de la littérature : ils apparaissent souvent dans des traités mythologiques.

L’ascension la plus commune au Mont Perdu se fait depuis le refuge de Góriz, auquel nous accéderons depuis la prairie d’Ordesa (Torla). Nous avons créé l’une de nos vues aériennes déjà connues – avec le logiciel Land 8 – avec laquelle nous essayons de faciliter la planification de cette ascension et d’encourager à tous ceux qui veuillent oser son premier trois mille, car c’est un pic idéal pour cela. Profitez-là !

Tutoriels
3d

Saviez-vous que Land 8 et le software TwoNav vous permettent de voir vos cartes en 3D ?

Cette semaine, dans le notre « Saviez-vous » nous parlerons d’un outil qu’incorporent tant le Land 8 comme le logiciel TwoNav : le puissant système de visualisation dans 3D qui vous permettra de voir une reproduction du terrain le plus réaliste possible et, ainsi, évaluer les dénivellements d’un simple regard.

3dComme on peut apprécier, la vue 3D est très utile car nous permet d’évaluer les dénivellements de la zone, et savoir ainsi d’entrée ce que nous allons nous trouver pendant la sortie. Cela est utile pour préparer ou analyser la sortie depuis notre ordinateur, avec Land, et aussi pendant la sortie, depuis notre dispositif portatif, soit l’app TwoNav pour smartphone ou un dispositif GPS spécialisé comme l’Anima.

Comment l’activer

Activer cette manière de visualisation c’est si simple comme appuyer un bouton :

  • Land: le bouton dans la barre d’outils de visualisation (verticale)

3d

  • TwoNav: le bouton dans la barre d’outils de la fenêtre de carte

3d

Dans le cas de TwoNav, le bouton a 3 états : 2D, 3D  et un plan 3D avec le relief (3D +). En appuyant du bouton, nous passerons successivement pour ces 3 modes.

3d

Qu’est-ce que nous verrons

La vue 3D respectera le contenu que nous avons comme lourd. Si nous avons seulement un relief, nous verrons l’orographie du terrain, mais sans une information additionnelle.

3d

Si nous avons une carte topographique, nous la verrons avec la forme du relief 3D.

3d

Si de plus nous avons des éléments comme des tracks ou des waypoints, ils se montreront aussi sur le modèle 3D.

3d

Logiquement, si la carte que nous avons téléchargée est un ortofoto (image aérienne), c’est celle que nous verrons dans 3D, en montrant une vue très proche de celle que nous aurions si nous survolions au terrain.

3d

Contrôler la vue

Vous pouvez librement vous mouvoir par le mode 3D comme pour le mode 2D. Mais comme dans 3 dimensions y a encore un axe de contrôle, Land et TwoNav disposent des outils pour que tu puisses aussi le contrôler.

Dans Land, vous avez le tableau de bord 3D,

3d

mais le plus pratique est de contrôler la vue en utilisant les boutons de la souris :

Un déplacement horizontal: le Bouton gauche + déplacer

Une rotation: le Bouton droit + déplacer

Un zoom: Tourner roue

Monter / descendre: Maintenir appuyée la roue + déplacer

Dans TwoNav, dans la barre d’outils, vous pouvez sélectionner un déplacement ou une rotation pour que, après vous avoir déplacé dans la carte avec l’écran tactile, elle fasse l’une ou l’autre action

3d

3d

Une qualité du relief

Pour pouvoir profiter du mode 3D, il est nécessaire de disposer d’un relief. Un relief est une carte d’altitudes. Tant TwoNav comme Land les ont incorporées par défaut.

La qualité du mode tridimensionnel dépendra de la précision du relief que vous avez télechargé. Pour obtenir la meilleure précision dans vos images 3D, vous avez gratuitement des reliefs disponibles en haute résolution pour la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne.

De plus, logiquement, la puissance du dispositif que vous utilisez influera sur le résultat final. Un GPS de main comme TwoNav Anima est parfaitement valide pour utiliser 3D, mais un ordinateur individuel vous donnera une plus grande aire de vision et de fluidité

Plus simple, impossible. Maintenant c’est l’heure de le porter à la pratique. Rappellez-vous que si vous ne disposez pas de Land 8, vous pouvez décharger la version Premium l’utiliser 30 jours de forme totalement gratuite en appuyant ici.