Conseils pour débutants au Mountain Bike (I)

Conseils pour débutants au Mountain Bike (I)

Avant de commencer à pratiquer le vélo de montagne (ou Mountain Bike), il est important de prendre en compte certains conseils basiques qui vous éviteront les possibles problèmes pouvant dériver de ce sport.

Initiation et entrainement

Comme toute activité physique, il n’est pas raisonnable de se lancer dans la pratique du Mountain Bike à un rythme trop soutenu. Si vous ne disposez pas d’une bonne condition physique, il est fortement recommandé d’y aller progressivement, sans précipitation jusqu’à atteindre un niveau de forme optimal. Il est important d’avoir bien conscience de vos limites physiques et ne pas punir votre corps dès le début.

Entrainament Veló Montagne

L’un des points positifs de cette activité est la possibilité de réaliser des sorties à son rythme et adaptée à son niveau. Sur Internet, vous trouverez des dizaines de plans d’entrainement sur mesure en fonction de votre niveau actuel.

Prévention

Programmez et étudiez votre route avant votre sortie en tenant en compte de la difficulté de celle-ci. En effet, mieux vaut prévenir que guérir. Afin d’éviter les surprises sur le terrain, prenez votre temps et si vous êtes débutants, commencez par des routes pas trop difficiles ou mieux, par un parcours que vous connaissez déjà.

Veló montagne prévention

Essayez de contrôler et stabiliser votre rythme de pulsations (entre 120 et 150 pulsations). Il est également conseillé de maintenir une cadence entre 70 et 90 rpm. A ce rythme, vous éviterez une surcharge des muscles, tout en facilitant une meilleure récupération. Si votre cadence est inférieure à cette valeur, cela signifie que vous vous efforcez trop, ce qui peut entraîner des lésions musculaires.

Si, lors la pratique de l’activité, vous avez une sensation de fatigue, faiblesse, petits évanouissements, il est temps de se reposer. Il est alors recommandé de stopper l’activité pour éviter de plus grandes douleurs à venir.

Hydratation et alimentation

Comme dans tous sports, l’hydratation est un aspect important. Pour le Mountain Bike, celle-ci devient un point fondamental. En tant que sport de forte intensité, l’organisme consomme durant sa pratique des quantités élevées d’oxygène, glucose (sucre) ainsi que des graisses durant les 25-30 minutes d’exercice. De plus, en tant qu’activité de plein air, l’exposition au soleil peut se prolonger sur de longues périodes.

Pour toutes ces raisons, l’hydratation de notre corps se révèle primordiale. Apportez toujours avec vous, lors de l’activité, un bidon ou récipient thermique avec de l’eau fraiche ou une boisson isotonique et hydratez-vous modérément au cours de l’effort. Il faut éviter de boire des quantités trop importantes d’un seul coup. Être bien hydraté permet de limiter les risques d’attraper des crampes.

Veló Hydratation

Environ une heure avant de sortir, et afin d’éviter des problèmes digestifs, prenez des aliments riches en hydrates de carbone et fruits. Si vous sortez le matin, déjeunez bien tout en évitant les aliments copieux ou difficile à digérer. Au cours de l’activité, emportez des collations comme les barres énergétiques, bananes ou sucres, qui vous aideront à récupérer de l’énergie.

Lire la deuxième partie… (prochainement)

Share this Story
  • Conseils pour débutants au Mountain Bike (I)
    Tourisme Tutoriels

    Conseils pour débutants au Mountain Bike (I)

    Avant de commencer à pratiquer le vélo de montagne (ou Mountain Bike), il est important de prendre en compte certains conseils ...
Load More Related Articles

Facebook Comments