Trail running, Uncategorized

L’histoire vaillante et malheureuse d’Eugeni Roselló au Transpyrénéa

Aujourd’hui nous reprenons la Transpyrénéa avec l’histoire vaillante et malheureuse d’Eugeni Roselló. Après avoir parcouru 493km et quand il était au 2ème position, Eugeni a eu à abandonner. Il l’a tenté et a donné tout mais cette fois n’a pas pu être. Quand Eugeni se remettra physique et mentalement, il aura un bon souvenir de cette course et à préparer la prochaine édition!

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-2

Un difficile commencement et une rapide remontée

La course a commencé avec beaucoup de chaleur. À cause des vomissements et des nerfs, Eugeni a souffert durant beaucoup de kilomètres mais toujours il s’est maintenu entre les 10 premiers. La douleur de pieds était supportable. Avant le CP6 ( km. 189), Eugeni a commencé à se sentir meilleur, la température avait baissé et déjà était dans la cinquième position. Il est tombé et s’est frappé le genou, mais n’a pas été tout à fait grave: Eugeni était de plus en plus motivé. Il sortait du CP6 à 5 heures du matin, pleuvait très fort et le brouillard était épais. Durant le matin les pieds l’ont gêné, il a eu à tirer les chaussures sept fois, mais par l’après-midi il est allé mieux et a été plus rapide.

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-800x598

Sans nouvelles de Joel Jaile

Il savait que Joel avait eu des problèmes gastriques, mais il faisait quelques jours qu’il n’avait pas de nouvelles de lui: il était préoccupé. Il ne savait pas son numero de dorsal. À travers de facebook, un parent a demandé des nouvelles de Joel, pour le tranquilliser. Savoir que Joel était meilleur l’a fait sortir du CP7 très motivé.

La grande exhibition d’Eugeni

Eugeni est sorti du CP8 très fort, mais un peu avant d’arriver au CP10 la douleur dans le genou était plus forte. Dans le CP10 il s’est reposé et il s’est mis de la glace. Au CP11 et 19 heures plus tard, il sentait mieux son genou et s’était placé troisième!! Du CP11 au CP12 il avait réduit une heure au premier et à 4 heures du matin, en train d’arriver au CP13, il l’avait déjà atteint.

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-1-800x598

La fatalité

Et un peu après, la fatalité est arrivée… »Bonjour…pour dire quelque chose. Je suis dans ce refuge depuis 4 heures. Depuis le demi-jour le tendon / ligament externe me fait mal. j’ai résisté mais dans une forte et longue pente je n’ai plus pu courir déjà.

Je suis triste,  j’étais dans mon meilleur moment et les jambes répondaient bien. Ici il n’y a pas de médecins et j’attends mon équipe pour voir que c’est ce que nous pouvons faire. Je ne veux pas abandonner, j’ai supporté la douleur de pieds trop de jours…je me ferai un bandage compressif, me mettrai de la crème et reposerai quelques heures pour que l’inflammation baisse. Je veux continuer de le tenter, je porte trop de jours en luttant. J’ai pleuré durant 3 heures. Je lutterai avec moi même. »

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-4-600x800

La lutte personnelle

Eugeni a attendu 16 heures, il s’est soigné le genou avec massages et glace, il s’est levé et a essayé de suivre, en nous étonnant à tous. Mais le corps n’a pas voulu le suivre, n’a pas répondu et Eugeni, très triste, a eu à abandonner la Transpyrénéa au km 493 et au la troisième position. C’était une décision très dure après être arrivé très loin et en se sentant très bien. Il a laissé un message dans le refuge en remerciant l’appui et l’estime de ses adeptes, en demandant qui donnaient l’appui à Joel Jaile.

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-3-800x598

Retour à la réalité

Quelques jours après, Eugeni publiait le message suivant: « je sens une grande tristesse et agace pour ne pas pouvoir accomplir un rêve. Après beaucoup de jours de lutte, surpasser des adversités et me sentir bien physique et mentalement, je ne pouvais pas me croire ce qui me passait au genou. Je m’étais énormément amusé en courant ceux 493km, en voyant les couchers de soleil, les becs, les lacs, les crêtes…des paysages spectaculaires durant 7 jours. Les jours passent très rapide quand tu t’amuses. Je veux vous remercier à nouveau. Merci pour le soutien, vous vous m’avez ému dans quelques occasions. Je remercie aussi mes sponsors et des collaborateurs pour m’aider avec mes aventures. »

Grâce à toi, Eugeni. Tu nous as fait vivre de grands moments. Nous t’admirons par ton courage!

Tutoriels, Uncategorized

Saviez-vous qu’avec Land 8 est très facile de couper et d’unir tracks pour créer ton propre sortie?

Nous voulons sortir pour faire une excursion ou créer les vacances parfaites. Trouver les tracks qui s’adaptent aux distances que nous voulons parcourir, aux points de sortie ou d’arrivée, ce n’est pas facile. Le meilleur pour cela serait de mêler divers tracks et de les couper là où nous sommes intéressés. Et voilà, c’est cela que nous pouvons trouver dans les outils du nouveau Land 8!

Copier et unir tracks

Quand nous projetons une excursion, nous pouvons disposer des tracks différents de la zone. Peut-être qu’il y a l’un qui nous va bien directement mais il y a la possibilité de faire un mélange de divers. Il y a quelques manières de l’obtenir mais la plus pratique est celle-là d’utiliser les outils de « Couper tracks » et « Unir tracks ».

Voyons comme:

  1. Charger les deux tracks que nous voulons mélanger

1-1

2. Choisir les morceaux des tracks que nous voulons garder

2-1

3. Couper de façon à ce que se séparent les morceaux que nous ne voulons pas. Pour couper un track, cliquer le bouton droit, sur le point de coupure, sélectionner « Outils – Couper track ici ». Refaire cette opération au commencement et à la fin des morceaux que nous ne voulons pas, dans chacun des tracks.

3

Remarque: techniquement, chaque coupure génère un nouveau track, alors nous verrons nouveaux tracks dans l’arbre de données.

4. Fermer les morceaux de track « non désirés ». Le plus facile est de les fermer sur la carte faire clic droit sur le morceau de track dans la carte et sélectionner « Fichier> Fermer track ». Cela nous laissera chargés seulement les morceaux que nous voulons dans notre track final.

4

5. Aller au menu principal et sélectionner « Éditer> Unir tracks ». Nous pouvons choisir si nous voulons unir par proximité ou le temps. Dans ce cas, le plus recommandable est par proximité. Ainsi nous aurons le track unifié.

5

Remarque: Nous pouvons décider si nous gardons les deux parties du track marquées comme tronçons, dans le track final.

6. Il y a la possibilité que le track unifié commence dans un point différent de celui que nous voulons. Sélectionner un nouveau point de commencement est très simple, il faut seulement cliquer droit sur le nouveau point de commencement et sélectionner « Outils> Point de commencement ici ».

6

7. N’oublions pas De Garder le track final!

Important: avant de commencer à éditer des fichiers, c’est recommandable faire une copie de sauvegarde, puisque, après les avoir modifiés, il est facile de commettre une erreur.

Et n’oubliez pas: si tu veux essayer cette fonctionnalité, tu peux te décharger le nouveau Land 8, en crevant ici!

News, Sponsoring, Trail running, Uncategorized

TwoNav avec la Barcelona Midnight Trail 2016

Depuis quatre ans, en septembre, il se déroule à Barcelonne la Midnight Trail. 

C’est une course de trail running différente pour être nocturne (commence a 10 heures du soir). Mais la característique qui la fait la plus spéciale est le parcours: le départ et l’arrivée est dans le Parc du Tibidabo mais le moment le plus émouvant est quand les coureurs traversent le coeur du Temple.

Cette année est la cinquième édition et TwoNav est l’sponsor officiel.

Hier matin, TwoNav était à la présentation officiel de la cinquième édition de la Barcelona Midnight Trail à l’Ancienne Fabrique Estrella Damm. La course aura lieu le prochain 16 de septembre et les coureurs traverseront à nouveau le Temple du Tibidabo, en étant l’unique course du monde qui croise une église dans son parcours.

Pour TwoNav c’est une grande satisfaction d’être partie d’un évènement si spécial.

La présentation a été faite pour l’organisateur de la course Àlex Rebés, le coureur professionnel de l’équipe Merrell TwoNav Marc Carós, le coureur amateur Frank Alonso et le prêtre Carlos Garulo, responsable du Temple.

L’affluence de public et des médias prouve que cette course de 15 kilomètres et 650 mètres de dénivellement positif est très consolidée dans le calendrier de trail running amateur.

La preuve se déroule à travers du Parc Naturel de Collserola et monte au plus haut point de Barcelonne: le Temple du Tibidabo qui est localisé à 546 mètres de hauteur. Mais on arrive encore au point plus haut du temple donc l’intérieur du même c’est une partie du parcours. Les participants monteront les escaliers en arrivant aux terrasses et jouiront de la vue spectaculaire de la Barcelonne nocturne avec l’accompagnement des bougies et la musique de l’orgue.

Le nombre maximum de participants est de 1000, pour garantir l’stabilité, la faune et la flore qui habite dans le Parc Naturel.

Àlex Rebés a remarqué que « le parcours est 100% respectueux avec les dispositions du Parc de Collserola » et que « l’un des objectifs de cette édition est celle-là d’augmenter la participation féminine jusqu’à le 25% des coureurs ». Frank Alonso est un barcelonais qui a couru les quatre dernières éditions de la Barcelona Midnight Trail: « Par un coureur en asphalte comme moi, le parcours de la BMT est idéal pour s’initier au trail running. C’est une preuve très amusante et magique et qui sert comme excuse pour ne pas laisser les entraînements pendant le mois d’août. La mystique de croiser le Temple, la fait unique » remarque Frank qui participera le prochain 16 de septembre.

BMT1

C’est une course pour les amateurs mais quelques professionnels la feront aussi, comme Marc Carós, notre ambassadeur « C’est une course très different auxquelles je suis habitué. On va très vite. La distance est parfaite pour courir de nuit, et de plus faire trail running avec Barcelonne illuminée est incroyable a dit le coureur de l’équipe Merrell TwoNav.

Le prêtre Carlos Garulo a fermé l’acte en racontant quelques anecdotes de l’année passée avec les participants en croisant le Temple « J’ai vu quelques coureurs s’arrêter devant les vitrines ou faire le signe de la croix devant Jésus-Christ sans se rendre compte du temps qu’ils perdaient. Il y avait aussi quelques coureurs qui me disaient que c’était la première fois qu’ils entraient dans une église. Quelques autres se faisaient « selfies » avec la vue spectaculaire a expliqué le prêtre, content de voir les coureurs à nouveau dans le Temple.

La After Run fermera la fête et on profitera pour parler avec les copains et pour se récupérer tout en jouissant de la musique et les vues de la ville.

TwoNav a une grande raison pour revenir à fond des vacances!! 

 

 

 

Sponsoring, Uncategorized, VTT
Encore une super performance du Buff MTB Pro Team avec leur GPS TwoNav Anima+

L’équipe Buff MTB Pro Team fait encore des siennes

Ils sont décidément très forts. Notre équipe de riders globetrotters du Buff MTB Pro Team continue sa moisson de médailles, en appliquant toujours leur fameux Leitmotiv : « Flat is boring! ». La semaine dernière, l’équipe était présente sur deux fronts importants : Antonio Ortiz et Joan Llordella sont sortis vainqueurs de l’Euskadi Extrem en Espagne pendant que Pau Zamora et Adrià Noguera se sont illustrés sur la Trans-Sylvania Mountain-Bike Epic aux USA. Joan et Adrià nous racontent leurs aventures respectives avec leurs Anima+.

Joan:
l’Euskadi Extrem est une épreuve de 100km et 1800 mètres de dénivelé positif accumulé avec départ et arrivée dans le cœur de Vitoria. Le fait d’avoir à traverser l’immense vallée de Vitoria, tant au début qu’en fin de course, rend la course très rapide. Ce n’est que vers la moitié du tracé que le circuit devient plus exigent et technique, ce qui nous convient plus à Antonio et à moi.

Encore une super performance du Buff MTB Pro Team avec leur GPS TwoNav Anima+
Durant les premiers kilomètres un groupe de 20 ou 30 coureurs s’est formé sans pouvoir se décanter avant le 30ème kilomètre environ. C’est alors que nous avons pris le commandement avec un autre rider basque. Finalement nous avons porté l’estocade aux environs du 60ème, dans le secteur le plus difficile de la course. Nous avons alors fait la course ensemble avant de partager la victoire bien entendu.
Bien que le circuit soit marqué, l’organisation conseillait vivement l’usage d’un GPS… bien qu’en ce qui nous concerne, nous ne sortons jamais sans notre Anima+ de toute façon.

Encore une super performance du Buff MTB Pro Team avec leur GPS TwoNav Anima+

Adrià:
La Trans-Sylvania Epic est une course de cinq étapes lors de laquelle sont effectués entre 50 à 60km par jour. Le terrain est bien moins montagneux que chez nous (Barcelona), mais il est très technique, ce qui donne toute sa difficulté à l’épreuve. C’est très cassant, mais l’environnement est très beau, avec des forêts abondantes.

Encore une super performance du Buff MTB Pro Team avec leur GPS TwoNav Anima+
Bien que nous ayons signé de bons résultats, avec la troisième place de Pau et ma sixième place au général, nous aurions pu faire mieux. Malheureusement, nous ne connaissions pas le terrain et nous nous sommes trompés de matériel. La majorité des participants avaient choisi des vélos tout suspendus, alors que nous avions opté pour des montures rigides. Nous nous sommes aussi trompés avec le choix des pneus. Sur pratiquement toutes les étapes, nous avons eu des problèmes techniques (crevaisons, casse etc.). De plus, la troisième étape était un enduro, et seule la descente était chronométrée, ce qui nous a pénalisé encore plus : la plupart des pilotes changèrent de vélos contrairement à nous. Je calcule que nous avons perdu environ 3 minutes. Malgré toutes ces péripéties, ce fût une excellente expérience et nous nous sommes sentis très bien.
La course était totalement balisée et aucune trace n’était disponible au téléchargement. Cependant, nous avons roulé avec nos Anima+, comme toujours, en utilisant le reste des fonctions permettant l’analyse de nos données.

Encore une super performance du Buff MTB Pro Team avec leur GPS TwoNav Anima+

Sponsoring, Uncategorized, Vélo route
Ariégeoise XXL 2016, cyclosportive dont TwoNav est partenaire

L’Ariégeoise 2016 : focus sur le format XXL

Tout le monde en parle. C’est l’attraction de l’édition 2016. Le nouveau format de l’Ariégeoise, version XXL, fascine et fait peur à la fois. Le 25 Juin, les 1500 vaillants cyclistes qui s’élanceront à son assaut entreront dans l’histoire de l’épreuve cyclosportive, l’une des plus renommées en France. Voici quelques détails sur ce morceau de bravoure, cet immense défi que représente l’Ariégeoise XXL.

Le combo d’enfer de l’Ariégeoise : Pailhères + Beille

Sur le Tour de France, la nouvelle proposition de l’organisation de l’Ariégeoise serait directement considérée comme une « étape reine », extrême. Avec l’ascension de deux monuments classés hors-catégorie, le Col de Pailhères (2001m / 17,3km / 7,9%) et le Plateau de Beille (1785m / 16,3km / 7,9%), l’Ariégeoise XXL a de quoi faire peur. Il s’agit de la nouveauté de cette édition 2016, et pour l’instant le moins que l’on puisse dire c’est que l’idée a séduit, puisque les inscriptions sont presque closes. Est-ce la légende du Tour qui fait son effet, ou bien les amoureux de l’Ariégoise en veulent toujours plus, toujours plus fort ?

Profil de l'Ariégeoise XXL 2016, cyclosportive dont TwoNav est partenaire

Un périple pyrénéen extraordinaire

Long de 169km, le tracé magique de l’Ariégeoise XXL accumule 4378m de dénivelé positif entre Tarascon sur Ariège et le Plateau de Beille, de quoi calmer les ardeurs des 1500 pionniers prévus au départ. D’autant que les difficultés, les choses sérieuses, ne font leur apparition qu’à mi-parcours, aux environs du kilomètre 80, pour l’attaque de Pailhères. La gestion de l’effort sera primordiale, sur ce circuit traversant quelques uns des plus beaux paysages de l’Ariège. Mais ce n’est pas tout. Le finish au Plateau de Beille est particulièrement exigent, long, interminable. Pour être finisher, il faudra être capable de puiser dans ses ressources mentales autant que physiques. L’Ariégeoise XXL prend alors toute sa dimension : il s’agit d’un défi contre soi-même.

TwoNav sera présent sur l’Ariégeoise, bien évidemment, pour apporter son soutien à tous les participants et présenter ses dispositifs GPS ainsi que la dernière version de son software d’édition et analyse de traces LAND8.

Uncategorized
TwoNav est partenaire de la première édition de la Greentrack, organisée par Utagawavtt.com et l'UCPA

Direction le Verdon avec la GreenTrack

On vous en avait parlé il y a quelques semaines. Nous vous révélons aujourd’hui plus de détails sur la première édition de la GreenTrack, une rando VTT de deux jours dans les Gorges du Verdon, les 17 et 18 Septembre prochains. TwoNav sera bien évidemment de la partie, avec ses GPS Anima et ses licences Land 8 comme dotation. Lilian Morinon, fondateur d’Utagawavtt.com et instigateur du projet, répond à nos questions afin d’en savoir un peu plus sur cette savoureuse aventure.

Quel est le concept GreenTrack ?

C’est un rassemblement de VTTistes pour randonner sur 2 jours dans un mode découverte.

Comment est venue l’idée, et qui en est l’organisateur ?

Cela faisait plusieurs années que la communauté UtagawaVTT réclamait la possibilité de se rencontrer dans la vie réelle pour pratiquer ensemble. C’est une façon de déplacer le plaisir du partage de traces VTT sur un portail collaboratif à une expérience de partage sur le terrain.
Donc les organisateurs, ce sont d’abord les membres du site ! Et côté logistique il a fallu trouver un partenaire, un professionnel pour assurer une qualité haut de gamme. L’UCPA qui est un partenaire de longue date de UtagawaVTT a répondu présent et a proposé de co-organiser.

Pourquoi avoir choisi le Verdon ?

C’est un endroit magique qui se prête parfaitement à la pratique du vélo. Le grand canyon du Verdon est grandiose et un des grands lieux des activités de plein air en France. Nous voulions une destination marquante, et coup de chance : l’UCPA possède un centre à Lapalud sur Verdon. De plus, le Verdon est en Provence (Var) donc pour le mois de septembre on devrait bénéficier de la douceur post estivale.

Quel est l’objectif de cette première édition ?

LA RENCONTRE DE PASSIONNÉS. Nous avons limité le nombre de participants à 200. Nous souhaitons un événement à dimension humaine lors duquel les gens échangent, parlent de leur passion, se reconnaissent car ils ont partagé un circuit sur UtagawaVTT, découvrent une nouvelle région dans des conditions idéales.
C’est aussi l’occasion de rapprocher certains acteurs du milieu directement aux pratiquants. Nous avons un beau panel de partenaires qui nous aident à doter les participants de produits sympas lors de l’engagement et via une tombola le samedi soir.

TwoNav est partenaire de la première édition de la Greentrack, organisée par Utagawavtt.com et l'UCPA

À qui s’adresse la GreenTrack ?

Il ne s’agit pas d’une course. Les parcours ont été tracés par l’équipe UCPA locale, autant dire qu’ils connaissent le terrain. On leur a demandé du beau, du bon et du pas trop rude. On n’est pas dans l’esprit compétition. Si un participant termine le parcours en avance il pourra faire d’autres activités à coté avant le repas du soir et ses animations.

Depuis UtagawaVTT, quelle est ta perception sur l’évolution de la pratique du VTT ?

Cela fait 14 ans qu’UtagawaVTT existe. L’utilisation du GPS à VTT et le partage de traces, confidentiel dans les années 2000, est devenu un standard aujourd’hui. Le développement des smartphones et des applications y est pour beaucoup.
En ce qui concerne la pratique, elle reste toujours liée au marketing des grandes marques et l’offre sur le terrain.
En France de plus en plus de stations de montagne ouvrent leur territoire à la pratique du VTT, et pas seulement pour la descente.
Et côté constructeurs, au-delà du débat de la taille des roues où le marché doit se stabiliser, l’explosion du vélo à assistance électrique permet de s’adresser à un panel beaucoup plus large de pratiquants.

News, Sponsoring, Uncategorized, VTT

Raid VTT Scott Les Chemins du Soleil J-1

Nous y sommes ! Demain débutera une formidable aventure sportive et humaine avec le Raid VTT Scott Les Chemins du Soleil. Nous serons présents pour encourager les équipes dès demain soir au départ de Gap. Bien entendu, nous aurons un oeil attentif sur nos riders du Buff MTB Pro Team Joan Llordella et Antonio Ortiz, mais aussi nos 10 heureux testeurs ANIMA+. En attendant, vous trouverez dans ce post quelques infos utiles !

Les tracks au format .gpx des différentes étapes à télécharger sur la page suivante :

Parcours à télécharger

Découvrez l’appli officielle à télécharger (idéal pour ne perdre aucune info de la course) :

Pour App Store : C’est ici 
Pour Google Play : C’est là

Les différents profils :

NOCTURNE PROF ETAPE1 PROF ETAPE2 PROF ETAPE3

Survol 3D Raid Scott Les Chemins du Soleil

Etape 1 :

Etape 2 :

Etape 3 :

Enfin, nous vous rappelons que nous serons présents sur la course à la fin de chaque étape. N’hésitez pas à venir nous saluer et partager votre expérience !