News, Uncategorized, VTT
Reconocimiento TwoNav Emporda BTT Extrem con el BUFF MTB Pro Team

5 conseils VTT pour les courses à étapes

La saison VTT débute sérieusement pour TwoNav. Le 16 et 17 Avril, c’est tout d’abord la TwoNav Emporda BTT Extrem qui nous attend sur la Costa Brava en Espagne. Puis début Mai, TwoNav sera présent sur le mythique raid VTT Chemins du Soleil. Voici donc nos 5 conseils VTT basiques pour affronter dignement une course par étapes (merci à Antonio Ortiz, du Buff MTB Pro Team pour la collaboration).

1- Le premier de nos 5 conseils VTT est surtout destiné aux participants vivant dans la région où se dispute l’épreuve. Si vous en avez l’opportunité, téléchargez la trace et reconnaissez les étapes ou certains secteurs clés. Lors d’une course à étapes il faut être prudent, conserver ses forces, et la connaissance du parcours vous aidera à identifier les zones où tout donner et les zones ou vous réserver. Bien sur, avec le profil de l’épreuve, vous pouvez parfaitement lire ce qui vous attend sur votre GPS, mais sans indications sur l’exigence technique du terrain, il vous manquera toujours des informations que seule l’expérience peut vous donner.

2_ L’alimentation les jours précedant l’épreuve est très importante. Peu importe votre niveau ou comment vous pensez affronter la course : une compétition aussi longue, par étapes, comme la TwoNav Emporda BTT Extrem, sera toujours exigente. Cette dernière semaine, il faudra penser à privilégier les hydrates de carbone dans votre assiette, ce qui constituera votre principale source d’énergie durant la course. C’est une erreur majeur de penser que la nutrition commence une fois la ligne de départ franchie.

Pau Zamora con su GPS Anima+ reconociendo los recorridos de la TwoNav Emporda BTT Extrem

3_ Toujours en ce qui concerne l’alimentation… Anticipez! En course, vous ne vous alimentez pas simplement pour maintenir votre rendement immédiat, vous devez également essayer de conserver vos forces et finir l’étape du jour dans les meilleures conditions. Cela concerne surtout l’hydratation. Vous n’avez pas le droit à l’erreur si vous voulez être compétitif sur les étapes suivantes. Il est fondamental de compenser constament les pertes en sels minéraux afin de maintenir votre rendement musculaire.

4_ Sur ce type de course, entre aventure, compétition et orientation, où la signalisation est limitée aux secteurs les plus compliqués (c’est le cas sur la TwoNav Emporda BTT Extrem), il faut savoir « naviguer ». Mais cela ne veut pas seulement dire savoir utiliser son GPS. C’est également une question d’attitude. Ne vous précipitez pas et sachez perdre quelques secondes à analyser votre route plutôt que de perdre de l’énergie à rebrousser chemin en cas d’erreur.

5_ La mécanique est un autre point important à prendre en compte. Il va sans dire que votre vélo doit être révisé, propre et à point pour la course, mais il faudra aussi en prendre soin durant l’épreuve. De nouveau, la même recommendation : anticipez ! Ménagez vos pneus, bichonnez votre chaine et ne prenez pas de risques inconsidérés qui pourrait laisser votre monture KO (ou bien pire, vous-même !).

Sponsoring, Uncategorized, VTT
David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

My Soul is on Fire / un reportage de David Cachon

C’est avec un grand plaisir que nous nous faisons écho de cette jolie aventure de notre ambassadeur David Cachon, illustrée par de superbes images d’Ismael Ibáñez (copyright). Voici un post un peu différent de ce à quoi nous vous avions habitués. Nous espérons que ce Photoreportage original vous plaise !

Texte: David Cachon

Photos: Ismael Ibáñez

Cela avait commencé comme une simple sortie d’Enduro, et s’est terminé en aventure de freeride.

Je me suis toujours considéré comme un type simple et tranquille, qui profite des petites choses de la vie, bien que de temps en temps je me permette quelques caprices qui me rendent un peu plus heureux. Ce que je n’avais pas imaginé, c’est qu’avec cette aventure mon caractère changerait. Je crois que mon âme s’est  littéralement enflammée, j’ai la sensation d’avoir en moi une horde de chevaux prêts à sauter la barrière et s’échapper au grand galop. Mais ce serait mieux de vous raconter l’histoire depuis le début.

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

Je n’y ai pas réfléchi deux fois. J’ai mis mon vélo d’Enduro dans la voiture, j’ai préparé une bonne session musicale et j’ai acheté à manger pour le voyage. Je connaissais déjà bien la zone, je me suis dirigé vers La Fenanosa, un lieu spécial , presque magique j’oserais dire.

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

L’essence de ce bikepark vient des personnes qui le font fonctionner, la famille Orban. La gentillesse avec laquelle ils accueillent les gens te font sentir comme un membre de leur famille, au bout de quelques minutes seulement. Sérieusement, quand je pense à La Fenanosa, j’y songe bien au-delà de ses circuits.

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

Soudain, en descendant par un des circuits j’entends un bruit et pense : « Merde, j’ai encore crevé… ». Mais après avoir vérifié me deux pneus, je vois qu’ils sont en parfait état. Je continue ma descente, savourant chaque saut, chaque virage incliné, et de nouveau j’entends ce bruit. Je décide de repartir et c’est alors que surgissant de nulle part un incroyable vélo vert me passe par-dessus. Je m’exclame : « Quel ****** », et je me lance à sa poursuite dans la pente en donnant tout ce que j’ai de force dans les pédales afin de rattraper cet individu qui a perturbé ma route d’Enduro.

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro! David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

La vérité c’est que j’ai du mal à l’attraper. Je suis tout proche de lui, nous nous rejoignons presque dans certaines courbes mais en atteignant la zone la plus accidentée, il reprend l’avantage. Ce mec va vite et vole très très bien.

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

On dirait qu’il m’échappe quand commence une série de grands sauts. Habilement je prends un raccourci avec des sauts plus petits me permettant d’aller plus vite.

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

Finalement je réussis à le rejoindre… peut-être parce que c’est la fin de la descente!

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

Il retire son casque, me tend la main et me dit: « Hi I´m Tobi and you?”. Je lui répondis : « joli vélo », captivé para sa monture, pendant que mon cerveau reconnaissait le visage de ce type qui était passé au-dessus de moi quelques instants plus tôt… Il s’agissait du freerider allemand Tobi Wrobel!

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

Après plusieurs descentes nous décidons qu’il est temps de terminer la session pour aujourd’hui et d’aller se reposer à la Fenanosa. Une douche et un bon dîner sont le prélude parfait avant d’engager la conversation quant à son nouveau vélo Rose Soul Fire.

David Cachon s'amusant comme un petit fou avec son GPS Anima+ de TwoNav. Session photo et enduro!

C’est l’heure d’aller dormir. Mais quelque chose a changé en moi, une nouvelle flamme qui me consomme? Cette vidéo peut-être vous aidera-t-elle à comprendre.

 

 

Randonnée, Tourisme, Uncategorized

Rutas Pirineos : les Pyrénées pour les passionnés de randonnée

Tous les montagnards savent les trésors dont regorgent nos chères Pyrénées. Mais certains de ses secrets restent fort bien gardés. Nos amis de Rutas Pirineos (www.rutaspirineos.org), passionnés de cette montagne, ont décidé de dévoiler au plus grand nombre tous ces recoins magiques à travers leur portail web. Sus ce site, vous trouverez bien évidement les meilleures routes, tracées et éditées en toute rigueur, et bien d’autres services pour que votre aventure dans les Pyrénées semble avoir été préparée sur mesure.

En quoi consiste Rutas Pirineos ?

Rutas Pirineos n’est pas un simple portail de téléchargement de traces. Rutas Pirineos est un groupe de professionnels de la montagne qui offre, de façon gratuite, des contenus de grande qualité technique sur les itinéraires de randonnée et haute montagne dans les Pyrénées. Ils connaissent chaque secret de la chaine montagneuse pour la rendre accessible au grand public avec précision et détails. Cela ne se résume pas qu’au téléchargement de traces et des guides web (ou format PDF) disponibles sur le site… Ils conservent les valeurs de l’alpinisme en proposant aussi l’accompagnement du groupe par un de leurs guides. Cela permet d’offrir une vision distincte du chemin parcouru, plus complète, qui nous permet de prendre conscience du respect dû à la montagne. Par ailleurs, ils mettent également à disposition des entreprises ou autres organismes leur méthodologie pour la création de contenus de randonnées en éditant des itinéraires exclusifs pour chaque projet. En bref, Rutas Pirineos, c’est tout ce dont peut avoir besoin un randonneur, quel que soit son objectif, avant de sortir et découvrir les merveilleux paysages des Pyrénées.

Comment est né Rutas Pirineos ?

L’idée de Rutas Pirineos est apparue en 2011, quand un petit groupe de passionnés eurent l’envie de faire connaître les Pyrénées à travers la randonnée. Aujourd’hui l’équipe compte 6 personnes de profils distincts, pour former un groupe pluridisciplinaire. En commun : l’amour des Pyrénées. « Nous sommes des amoureux de ces vallées et de ces montagnes, et nous prenons toujours du plaisir à en découvrir les histoires et la richesse socioculturelle. À travers notre portail de contenus et traces que nous programmons, nous voulons partager avec tous notre affection pour cette espace géographique et social unique. » Ce concept est aujourd’hui une réalité, avec de nombreuses voies de développement, mais un letmotiv bien ferme et inamovible : la qualité.

Qu’est-ce qui différencie Rutas Pirineos d’autres portails de téléchargement de traces ?

Comme nous l’avons vu, il existe une différence notable en terme de propositions et de services, toujours en relation avec l’activité de randonnée dans les Pyrénées. Mais en ce qui concerne le téléchargement de traces, la différence avec la majorité des portails réside dans le fait que toutes les traces disponibles sur rutaspirineos.com ont été réalisés et documentées par son équipe de professionnels, guides de montagne diplômés, et présentent une information homogène, complète et très rigoureuse. Les traces GPS sont accompagnées d’un résumé, une fiche technique, une description du parcours, des cartes et une galerie de photos pour les faire plus visibles et compréhensible, avec des annotations  et commentaires des randonneurs, points d’intérêt proches du circuit etc… L’intention est de rendre chaque itinéraire très facile, attractif et clair, afin que les utilisateurs en profitent au maximum.

Qu’apporte TwoNav a Rutas Pirineos ?

« TwoNav est la solution technologique que nous avons choisie et que nous utilisons à chaque étape de la publication d’une nouvelle route : définition de l’itinéraire, travail sur le terrain et post-édition. L’excellent ensemble formé par le dispositif GPS TwoNav + software Land + cartes disponibles de TwoNav est fondamental pour atteindre un résultat impeccable et, à la fois, être efficaces dans notre travail. On ne peut pas non plus oublier la sécurité que TwoNav apporte à nos guides de montagne, grâce à la précision, la facilité d’usage et l’excellente carthographie. On peut dire que TwoNav est devenu un membre de plus dans l’équipe! ».

Nous vous rappelons que sur le portail rutaspirineos.org tous les tracks sont disponibles au format TRK, le format propre aux GPS TwoNav.

Projets futurs de Rutas Pirineos

Dans les prochaines semaines et avec Catalunya Pirineus, nos amis de Rutas Pirineos publieront deux traversées par étapes exceptionnelles: la Transpirenaica (GR11), 24 étapes dans sa partie catalane, et le sentier Transversal (GR1), 25 étapes dans sa partie catalane. D’un autre côté, les contenus sont également publiés en français : « cela nous fait particulièrement plaisir de mettre à disposition de tous les amateurs de randonnées français toutes nos routes, déjà disponibles en catalan et en espagnol. »

Uncategorized

Suivez TwoNav sur Instagram !

Nous nous déclarons 100% addicted à l’outdoor ! #freedomtodiscover

Alors que nos horizons sont chaque jour plus vastes et plus variés, nos aventures plus riches et intenses, nos voyages avec nos ambassadeurs plus lointains et extrêmes, il était temps de lancer notre profil d’Instagram. Nous pourrons ainsi illustrer notre actualité, au top de la randonnée, du cyclisme, du trail et de l’alpinisme et partager quelques uns des somptueux paysages que nous avons la chance de traverser tout au long de l’année.

Vous pouvez d’ores et déjà nous suivre sur @twonav_official

Outre les informations les plus fraîches sur la marque, nous espérons partager avec vous quelques photos insolites de notre quotidien, au service de vos meilleures évasions.

Nous suivre


 

Produits, Randonnée, Tourisme, Uncategorized
Le GPS est la meilleure garantie de sécurité en montagne

Le GPS, un outil de sécurité indispensable pour les activités outdoor

Pratiquement tous les sportifs habitués amoureux de l’outdoor font usage d’un GPS. Les réfractaires le sont souvent par ignorance : le GPS est un outil de sécurité indispensable. Afin d’éclairer ce sujet, nous avons décidé de comparer l’utilité d’un dispositif GPS avec celle d’une carte traditionnelle, d’une boussole et bien entendu du smartphone.

Pourquoi un GPS?

Les GPS actuels offrent une infinité de fonctions très utiles pour les sportifs, quel que soit leur niveau, à l’entrainement comme en compétition. De fait, les GPS remplacent petit à petit les cardio fréquence mètres et compteurs traditionnels. Ces solutions « tout en un » ont changé la donne, comme nos modèles Anima+ ou Ultra.

Cependant, n’oublions pas que la fonction basique d’un GPS est de nous apporter sécurité et liberté, puisqu’il nous permet de savoir avec précision où nous sommes et où nous nous dirigeons. Depuis la nuit des temps, les méthodes d’orientation ont été source de fascination et de préoccupation donnant lieu à de nombreuses inventions majeures. Mais rien n’est comparable avec l’avancée que représente l’ère du GPS.

Carte et boussole, dépassés mais jamais obsolètes.

Bien entendu, le GPS offre bien plus de prestations que le kit boussole + carte.

Le GPS nous indique une position avec exactitude (nos coordonnées). Avec une carte traditionnelle et une boussole, cela peut être tout à fait approximatif.

Un GPS permet de suivre une trace déjà enregistrée par nous-même ou une tierce personne, et téléchargée simplement et rapidement. Suivre une trace, au-delà de la sensation de sécurité conférée, rend l’expérience de la sortie bien plus agréable, puisque l’on peut se concentrer sur les paysages et l’environnement sans être sans cesse occupé par la navigation. L’Anima+, par exemple, si l’utilisateur le désire,  signale tout éloignement de la trace par un bip significatif. Surtout, l’utilisation d’une trace suivie par le GPS permet d’anticiper de possibles dangers marqués au préalable. Enfin, c’est un moyen précis d’avoir des indications sur le nombre de kilomètres parcourus, le dénivelé restant jusqu’à destination etc….

En situation de mauvaise visibilité (la nuit, dans le brouillard…) le GPS peut être vital, car il indique notre position sur la carte grâce à sa retroiluminación. En montagne, où les conditions climatologique peuvent basculer subitement, le GPS est tout simplement indispensable.

D’un autre côté, dans le cas d’une sortie libre, sans suivre de trace, nous pouvons toujours revenir facilement sur nos pas en consultant l’intinéraire effectué jusque là, et enregistré avec précision.

Attention. Tout aventurier aguérri porte sur lui, en plus d’un GPS, une boussole et une carte. Même avec des dispositifs de haute qualité et fiabilité, nous ne sommes jamais à l’abris d’une avarie technique, d’une chute. La probabilité peut être basse, mais on ne badine pas avec la sécurité.

Le GPS a révolutionné le monde de l'orientation, tout comme la Boussole en son temps

GPS vs Smartphone

Aujourd’hui, la navigation avec un smartphone est devenue très habituelle. Peut-être trop, si l’on considère les failles et inconvénients de cette option en terme de sécurité. TwoNav offre sa propre application pour smartphone, mais dont l’utilité se limite à des activités simples et courtes. Rapidement, il devient impératif de passer au GPS dès que l’on prétend d’évader dans la nature avec certaines exigences et garanties.

Visibilité au soleil : les écrans de GPS comme ceux de la gamme TwoNav sont transflectifs, s’aidant de la lumière du soleil pour une meilleure visibilité. Au contraire d’un écran de smartphone, plus il sera exposé, plus l’écran de GPS sera lisible.

Résistance : Les GPS doivent être fiables et préparés à recevoir des coups, dans la poussière et l’humidité, où exposés à des températures extrêmes (nos TwoNav sont garantis jusqu’à-30º) . Même le plus solide des smartphones n’est pas apte à affronter les péripéties inhérentes aux activités Outdoor.

Autonomie : C’est un facteur déterminant. La navigation consomme beaucoup d’énergie, et un smartphone à plein rendement ne tient guère plus de 4 heures de suite sans recharge. UN GPS, suivant le modèle et l’usage que l’on en fait, peut fonctionner de 6 à 20 heures de suite. Il est facile de se retrouver dans une situation périlleuse lorsque le smartphone n’a plus de batteries après l’avoir utilisé comme navigateur.

Pantalla : la pantalla táctil no es capacitiva, como la de los móviles, sino que es resistiva. Esto hace que funcione a la perfección aunque se moje o aunque esté cubierta de polvo. Y además, se puede usar con guantes –básico para ciclistas-.

Ecran : l’écran tactil des GPS n’est pas capacitif, comme celui des smartphones, mais résistifs. Il fonctionne à la perfection bien qu’il soit mouillé ou couvert de poussière. De plus, il peut être utilisé avec des gants (basique pour les cyclistes).

Signal : les récepteurs intégrés par la majorité des GPS sont plus sensibles et permettent de se connecter un plus grand nombre de satellites. De cette façon, le signal que reçoit le dispositif est plus rapide, fluide et précis. Cependant, de nombreux Smartphone offrent aujourd’hui de bonnes prestations en terme de navigation.

Sponsoring, Tourisme, Uncategorized, Vélo route
La Bilbao-Bilbao 2016 avec TwoNav

Bilbao-Bilbao : une classique du cyclotourisme pour tous

« Cyclotourisme authentique », nous indique le slogan de la Bilbao-Bilbao. Chez TwoNav, nous partageons cette affirmation, tant cette épreuve de 115km, qui se disputera le 13 Mars prochain, a su maintenir l’essence du cyclotourisme au fil de ses 27 éditions. C’est l’une des raisons pour laquelle TwoNav tenait être présent de nouveau en 2016. Nous avons parlé avec l’un des responsables de Bidebike, le club organisateur, afin d’entrer dans les détails et découvrir cette incontournable cyclo, à deux pas de la France.

Comment es-tu arrivé sur la Bilbao-Bilbao?

J’ai 33 ans, je suis avocat en Droit du Sport et je vis aujourd’hui à Bilbao, bien que je sois né dans les Flandres, en Belgique. Je suis arrivé ici quand j’avais 23 ans à travers un voyage Erasmus, mais j’ai alors rencontré mon épouse et nous nous sommes installés. Je pense avoir eu beaucoup de chance de vivre dans les Flandres et en Euskadi, deux régions où la passion pour le cyclisme et le cyclotourisme est si grande. C’est certainement pour cela que j’ai grandi avec le vélo dans les veines. Même si je n’ai jamais fait de compétition, j’ai pédalé dans toute l’Europe et j’ai participé à de nombreuses cyclos. La première à laquelle j’ai participé en arrivant en Espagne fût la Bilbao-Bilbao, qui en était déjà à sa 20ème édition. Après cinq ans de fidélité au départ, j’ai rencontré les fondateurs de la course, deux anciens arbitres UCI, parmi les premiers à avoir participé à de grands Tours internationaux. Nous nous sommes liés d’amitié. Alors qu’ils évoquaient leur retraite, nous avons commencé à nourrir l’idée de prendre le relais avec un ami du club Bidebike, avant de finalement faire le grand saut. Cette édition sera la 28ème, et la quatrième pour nous comme organisateurs.

Ces dernières années, nous avons voulu préserver à tout prix l’essence de l’épreuve – ce qui m’a séduit – : elle est populaire, ouverte à tous, elle n’exacerbe pas les rivalités… bref, il s’agit de cyclotourisme pur et dur. En marge de cette base, nous avons cherché à moderniser d’autres aspects moins structurels, comme l’usage de mailing  au lieu de courrier postal, ou la possibilité de la pré-inscription en ligne. Nous pensons avoir trouvé un bon équilibre.

La meilleure cyclo de ce début d'année 2016 avec TwoNav

Qu’offre la Bilbao-Bilbao par rapport aux autres cyclos?

La gestion du temps avec 5 départs.
Nous croyons que c’est un des points les plus importants. Afin que tout esprit de compétition soit annulé et que ce soit une fête cyclotouriste totale, nous imposons une vitesse moyenne minimum de 19km/h mais aussi maximum de 32km/h, ce qui est suffisant pour boucler le circuit à bon rythme, compte tenu du dénivelé. Nous organisons 5 départs toutes les 15 minutes. Chaque participant choisit son heure en fonction du temps dont il pense avoir besoin pour effectuer les 115km. Pour ma part, je sors en voiture en tête du peloton, je m’avance et gère la vitesse afin d’arriver sur la Gran Via de Bilbao à 12.30 (ce qui représente un vitesse moyenne de 25km/h pour ceux qui sont sortis les premiers à 8.00). Tout participant qui dépasse la voiture ouvreuse est exclu de l’épreuve. Les cyclistes les plus rapides qui se préparent pour d’autres cyclos choisissent de partir dans le dernier groupe, à 9.00, et acceptent de devoir dépasser leurs prédécesseurs.

Trophées pour tous.
Toujours en voulant générer un esprit cyclotouriste, nous n’utilisons ni chips ni dossards de différentes couleurs pour distinguer les niveaux, et nous ne faisons pas de classements ou de chronométrage individuel. En revanche, tous les finishers ont droit à leur trophée. Nous prenons grand soin du design du Trophée et le changeons tous les ans. Tous les participants le reçoivent eux-mêmes, et c’est une fierté qu’ils y attachent autant d’importance que nous.

Départ et arrivée dans le centre de Bilbao.
Dans toute l’Europe il est difficile de trouver une cyclo qui démarre et se termine dans le centre d’une si grande ville. Cela ajoute beaucoup de charme à l’événement. Si nous avons cette chance à Bilbao, c’est bien grâce à la volonté des institutions de promouvoir le cyclotourisme (couper le centre ville durant des heures requiert un grand travail). De plus, afin de garantir la sécurité dans un noyau urbain aussi fréquenté, nous comptons sur l’aide de quasiment 500 volontaires. Pour les participants qui viennent de toute l’Europe il s’agit aussi d’un attrait puissant: Bilbao a beaucoup évolué ces dernières années; l’offre hôtelière est très ample pour les inscrits et leurs familles qui bénéficient d’un tarif spécial. Cela les incite à réserver tout le week-end et couronner cette « fête cyclotouriste » para une dégustation de pinchos la veille de l’épreuve par exemple… Indispensable à Bilbao !

Date inhabituelle.
Nous organisons toujours la Bilbao Bilbao à la mi-Mars. C’est une date qui arrive tôt dans le calendrier mais cela nous convient très bien: premièrement car elle ouvre la saison et lui donne un caractère particulier, et deuxièmement car à cette époque les cyclistes ont encore peu de kilomètres dans les jambes et ne cherchent en général pas à être performants, d’autant qu’ils savent que la saison sera longue. Il est ainsi plus facile de conserver l’esprit du cyclotourisme et d’augmenter la sécurité.

Inscription juste avant l’épreuve.
Les participants ont la possibilité de faire la pré-inscription online durant les mois précédant la Bilbao-Bibao, mais l’inscription réelle se fait le jour de la remise de leurs dossards (depuis le mercredi antérieur à la course). Pour eux, c’est idéal : ils peuvent s’inscrire au dernier moment, et même le dimanche matin avant le départ ! Par ailleurs, en cas d’imprévu, pas besoin rentrer dans d’interminables démarches de remboursement, justificatifs, etc. Bien sur, c’est plus compliqué pour nous. Par exemple, en cas de mauvais temps, nous pourrions avoir beaucoup d’annulations. Mais d’une part les Bilbayens n’ont peur de rien : l’an passé sous la pluie 7000 courageux étaient au départ. Ensuite, il s’agit d’un événement populaire pensé pour que personne ne soit exclu.

En quoi consiste la collaboration de TwoNav?

Le tracé de la Bilbao-Bilbao ne change pas. Sauf travaux ou contretemps, nous préférons qu’il n’y ait pas de modifications car il a déjà été optimisé au maximum, et il nous semble parfait. La raison pour laquelle il est si important de travailler avec les dispositifs et softwares TwoNav est notre volonté d’offrir l’information la plus précise possible. Auparavant, des amis se chargeaient du circuit. Ils enregistraient la trace avec leur GPS et nous la publiions pour que les participants puissent la télécharger. Mais nous finissions par avoir des différences considérables dans les dénivelés suivant les dispositifs: jusqu’à 400 mètres. Cette année nous avons enregistré avec l’Anima+, pour un résultat exact. La trace est déjà disponible sur notre page web, ou vous pourrez également consulter le profil et une vidéo spectaculaire, une vue en mode « vol d’oiseau » de tout le circuit édité avec le software Land. Nous le projetons aussi sur grand écran dans la zone d’inscriptions durant les jours précédant l’épreuve.

 

Uncategorized

Joyeux Noël !

Le temps est venu de se retrouver en famille

Le temps est venu de vider les sacs à dos et de laisser les vélos au garage.
Le temps est venu de partager vos aventures avec vos proches et de penser à celles qui se dessinent.

Nous continuerons bien entendu à vous accompagner dans chacune d’entre elles mais en attendant, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes aux côtés de vos êtres les plus chers, ainsi qu’une heureuse année 2016 pleine de défis à relever.

Toutes nos félicitations aux gagnants !

Nous en profitons pour féliciter toutes celles et ceux qui recevront un cadeau supplémentaire à l’occasion des fêtes, les gagnants des tirages au sort des caméras Ion Pro HD du mois de décembre: Albert LLop, Silvia Monin et Olivier Kleitz.