Vélo route
Bilbao-Bilbao

Bilbao Bilbao, quintessence du cyclotourisme

« Authentique cyclotourisme », dit le slogan de la Bilbao-Bilbao. Et à juste titre, parce que cette course de 115 kilomètres qui se déroulera le 11 mars prochain a su conserver, tout au long de ses 29 éditions, l’esprit cyclotouriste le plus pur, celui d’avant. C’est pour cette raison et pour bien d’autres que TwoNav a souhaité à nouveau la soutenir en 2018.

L’essence pure du cyclotourisme et une touche de modernité

L’édition 2018 sera la 30ème édition de Bilbao-Bilbao, dira t-on bientôt… Au cours de ces dernières années, l’organisation s’est efforcée de protéger à tout prix l’essence originelle de la course : qu’elle soit populaire, ouverte à tous, qu’elle ne permette pas les rivalités, bref qu’il s’agisse de pur cyclotourisme. C’est dans cette optique aussi, que les organisateurs ont cherché à la moderniser sur des aspects moins importants, tels que l’envoi d’emails au lieu de courrier postal ou la possibilité d’un pré-enregistrement en ligne. Maintenant, ils pensent avoir trouvé l’équilibre parfait et nous, qui collaborons avec eux depuis des années, le confirmons.

 

Qu’est-ce qui différencie Bilbao-Bilbao des autres courses ?

 

Bilbao-Bilbao

 

Gestion du temps de fonctionnement : les 5 sorties.

C’est l’un des points que nous considérons comme les plus importants. Pour que la compétitivité ne s’invite pas dans cette course, pour que ce soit une vraie fête cycliste, une vitesse moyenne minimale est imposée- comme d’habitude – mais aussi une vitesse maximale – ce qui est inhabituel. L’allure minimum est de 19 km/h et la maximum de 32 km/h, ce qui est jugé suffisant, compte tenu de la différence d’altitude et afin que le trajet se fasse à un bon rythme. 5 sorties à 15 minutes d’intervalle sont proposées et chacun choisit celles qui lui convient le mieux en fonction du temps qu’il lui faudra pour parcourir les 115 km. Tous ceux qui doubleront la voiture de tête seront éliminés de la course. Tous les participants qui souhaitent faire la course plus rapidement afin de se préparer à d’autres courses, partiront dans le dernier groupe, celui de 9h et pourront ainsi aller à une allure plus soutenue.

 

Des trophées pour tout le monde.

Toujours dans le but de favoriser l’esprit cycliste authentique, l’organisation n’utilise ni chips, ni dossards de couleurs diverses afin de différencier les niveaux et n’offre ni classifications de temps ni de position. En revanche, chaque finisher a son trophée. La conception de ce dernier est faite avec soin, et chaque année le trophée est différent. A la fin de la course chaque participant récupère le sien.

 

Départ et arrivée au centre de Bilbao.

Dans toute l’Europe, il est difficile de trouver une course cycliste qui débute et se termine dans une ville de cette taille-là. Ce qui donne beaucoup de charisme à l’épreuve et, si cet évènement est réalisable à Bilbao, c’est parce que les institutions sont très favorables à la tradition du cyclotourisme – c’est un énorme travail que de couper le centre-ville pendant des heures! De plus, pour assurer la sécurité d’un parcours aussi populaire, il faut compter sur l’aide d’environ 500 bénévoles. Bilbao a beaucoup changé au cours de ces dernières années. Les participants à la course et les accompagnateurs peuvent bénéficier d’une capacité hotelière exceptionnelle à des prix intéréssants, ce qui leur permet d’y passer tout le week-end et de profiter de cette fête du cyclotourisme, en allant par exemple manger des « tapas » (indispensable lorsque l’on est à Bilbao!) la veille de l’évènement!

 

Bilbao-Bilbao

 

Date inhabituelle.

Bilbao-Bilbao se tient toujours à la mi-mars. C’est une date qui est en fait parfaite : premièrement parce qu’elle marque le début de la saison et deuxièmement parce que les participants n’ont parcouru encore que peu de kilomètres, qu’ils ne sont donc pas trop préparés et ne viennent donc pas avec l’intention d’aller à une allure trop vive en sachant de plus tout ce qui leur reste à accomplir tout au long de l’année. Cela contribue également à préserver le caractère cyclotouriste et favorise la sécurité.

 

Inscription juste avant la course.

Les participants ont la possibilité de se préinscrire en ligne quelques mois avant la course, mais l’inscription réelle se fait au moment où ils récupèrent leur dossard – ils le peuvent à partir du mercredi précédent la course. Pour les participants, c’est idéal : ils peuvent s’inscrire au dernier moment – même le dimanche matin – et, en même temps, s’ils ont un imprévu de dernière minute qui les empêche de venir, ils n’auront pas à se soucier du remboursement, des justificatifs, etc. Il s’agit d’une course populaire qui a été pensée pour que personne ne soit mis à l’ecart.

Quelle est l’importance de la collaboration TwoNav ?

L’itinéraire de Bilbao-Bilbao ne change généralement pas. Si ce n’est pas pour des travaux ou autres empêchements, il a été choisi qu’il n’y ait pas de modifications dans le tracé de la course qui a déjà été optimisé au maximum. S’il est si important de travailler avec les appareils et logiciels TwoNav, c’est parce qu’il est essentiel que l’organisation fournisse des informations précises et exactes. Les trajets peuvent être téléchargés sur le site web, où vous pourrez également voir le profil, le tracé ainsi qu’une vidéo spectaculaire de la vue d’ensemble de l’itinéraire édité avec le logiciel Land.

News, Vélo route, VTT
Sea otter europe, sea otter, sea otter classic, twonav

La Sea Otter arrive à Gérone

 

La Sea Otter, le festival de cyclisme le plus important du monde, atterrit pour la première fois dans l’histoire dans le continent européen, concrètement à Gérone, ville célèbre par sa forte culture vélo. Naturellement, TwoNav participera à cet évènement important qui aura lieu du 2 au 4 juin 2017. Et avec une surprise extra …

La Sea Otter Europe, le plus grand festival européen de cyclisme.

La Sea Otter Europe est inspirée de l’un des festivals dédiés au cyclisme plus grand et complet du monde, la Sea Otter Classic, qui a lieu dès 1991 dans la Laguna Seca (la Californie – États-Unis). Cette première édition européenne sera, déjà d’entrée, le festival de cyclisme le plus grand du continent, avec plus de 25.000 participants. Pour l’occasion, les espaces de foire se combinent avec des compétitions, des exhibitions et de diverses activités relatives au vélo. Il est clair que du 2 au 4 juin 2017 nous vivrons une authentique fête du vélo.

sea otter, sea otter classic, Stagesvtt.fr

Pourquoi à Gérone ?

Simplement, parce que la ville catalane a tout pour accueillir un grand festival du cyclisme à niveau européen. Depuis toujours, elle a était le siège d’équipes professionnelles (comme l’Orica-Scott GrenEdge et le Cannondale) et un lieu de résidence de cyclistes consacrés qui cherchent la qualité de ses territoires et son climat privilégié. Elle dispose d’un réseau de routes secondaires, parfaitement conservées mais sans une grande affluence de gens, et quelques environnements naturels de grande variété et richesse, idéaux pour le vélo de montagne dans n’importe laquelle de ses discipline. De plus, elle jouit de quelques infrastructures à la hauteur d’un événement de cette grandeur. C’est pour cela que la ville dispose du timbre de Destination de Tourisme Sportif. Ce 2017 sera déclaré l’Année du Cyclotourisme dans Gérone et la Costa Brava, une déclaration poussée par le « Patronat de Tourisme la Costa Brava et Pyrénnes de Gérone »

TwoNav dans la sea Otter.

Évidemment, TwoNav sera présent avec un stand à la foire dont vous pourrez vous approcher et connaître tous nos produits et toute notre activité relative au cyclisme en particulier et au sport outdoor en général. Mais nous avons une autre surprise de plus …

Stagevtt.fr, tout prêt pour la grande occasion.

Notre ambassadeur et coach technique d’enduro avec 25 ans d’expérience, Olivier Navarro, a prévu un plan pour que nous tous profitions aux maximum d’une foire sans des précédents. Pour cela, et en profitant que le siège de Stagesvtt se trouve à seulement 5km de Gérone centre et à 15 min du célèbre spot de Santa Coloma de Farners, où sera disputé l’enduro, il propose un week-end complet qui augmente la portée de cette grande fête du cyclisme. Pour ceux qui vivez près, vous pourrez profiter les cours techniques de descente qu’il propose sur le circuit de la course depuis les semaines préalables à la preuve. Ceux qui venez de plus loin, ne vous inquiétez pas, parce que le week-end thématique sera très complet, avec logement en pension complète – dans une maison de campagne et dans une atmosphère chaleureuse, festive et … international!-, une visite nocturne de Gérone à vélo et inscription et transport à la preuve d’enduro.

Tous ceux qui soyez intéressés ne doutez pas à envoyer un e-mail à mountain.bike@13mail.com ou vous inscrire directement sur son site, et Olivier vous préparera un plan sur mesure. Les places sont limitées !

News, Vélo route
campus melcior mauri

TwoNav dans le Campus Melcior Mauri

TwoNav serons le sponsor officiel du Campus de cyclisme Melcior Mauri, qui aura lieu à Cambrils, Tarragone, du 9 mars au 12 mars. Pendant ces 4 jours de pur cyclisme, dans lesquels vous aurez seulement à vous occuper de pédaler à côté de vos idoles.

campus melcior mauri

Le prochain mois de mars aura lieu le Campus de Cyclisme Melcior Mauri by TwoNav. Pendant ces quatre jours de cyclisme pur près des idoles que vous avez acclamées pendant des années, vous aurez seulement à vous occuper de pédaler par les routes incroyables que, avec l’aide de TwoNav, l’organisation a sélectionnées pour vous. Tous les services sont inclus dans le même prix.

Avec logement au Cambrils Park Sport Village, le campus se développe par la zone de la Côte Daurada et le Priorat, fameuse par la gastronomie, les routes solitaires et les paysages magnifiques, qui constituent une destination cicloturiste de référence au plan international.

Comme invité spécial à l’édition 2017, le campus comptera avec la présence du 5 fois vainqueur du Tour de France : le grand Miguel Induráin. Pendant les quatre jours du campus, Miguel, ainsi que Melcior Mauri, pédaleront et vivront ensemble avec tous les participants, en faisant de ce campus une expérience inoubliable.

Il y aura deux circuits possibles, afin de donner la possibilité de participation à tous les niveaux. Chaque groupe comptera sur un guide expert de l’aide sur route. Le ravitaillement solide et liquide sera inclus.

 

campus melcior mauri

Nous vous attendons dans le Campus de Cyclisme Melcior Mauri by TwoNav!

Uncategorized, Vélo route

La Haute Route commence, le meilleur cyclotourisme du monde

L’organisation de la Haute Route n’est pas facile, mais l’explication de la preuve est simple: c’est la preuve de cycloturisme la plus prestigieuse et difficile du monde. L’organisation expérimentée, des moyens logistiques impressionnants, l’exigence, le défi et la beauté des paysages la transforment en spectaculaire! Nous sommes très, très fiers d’sponsoriser cette course!

La preuve a déjà commencé: le samedi, le 20 août, est sorti la première version, celle-là des Pyrénées. Puis viennent les Alpes et les Dolomites spectaculaires. La course se décline en trois versions qui se déroulent à la suite du 20 Aout au 11 septembre 2016, et TwoNav sera là:

Haute Route Pyrénées – 4ème Edition
du samedi 20 au vendredi 26 août

Haute Route Alpes – 6ème Edition
du dimanche 28 août au samedi 3 septembre

Haute Route Dolomites Alpes Suisses – 3ème Edition
du lundi 5 septembre au dimanche 11 septembre

Chaque épreuve comprend 7 étapes, passe par 20 cols mythiques de l’histoire du cyclisme, et couvre une distance totale de plus de 800km. Chaque étape est chronométrée (l’une d’elle en contre-la-montre).

Ce n’est pas une preuve à la portée de tout le monde, et c’est pour ça que nous voulons vous montrer la magnificence de la Haute Route!

Alpes_haute_route_twonav-800x534

CiFtbOZUoAAD5kA

DSC_3537

unnamed

Haute_Route_TwoNav

haute-route-ajram

EW1D9783

Dolomites_haute_route_twonav-800x527

Sponsoring, Vélo route

Notre collègue, Carles Ferrer à L’Ariégeoise

Vous savez déjà que, quand nous sponsorisons une course, nous demandons à un des participants, de l’équipe TwoNav ou tout autre, de partager une chronique avec nous. Cela nous sert à obtenir une vraie image de comme la course est vécue de l’intérieur. Cette fois, nous avons demandé à Carles Ferrer, une personne très spécial pour nous, de nous expliquer comme l’Ariégeoise est allée. Vous verrez, avec sa présentation qu’avec lui, TwoNav à un trésor. Merci beaucoup, Carles!

Ma passion pour la technologie  et la cartographie remonte à l’enfance: j’ai toujours voulu connaître ou conduisaient les chemins et les sentiers que je découvrais avec mes promenades à vélo. J’ai acheté ma première carte Alpina, quand j’avais 10 ans et encore je le garde!! Quelques années plus tard, les GPS pour bicyclette son apparus. Ils étaient monochromes et ils ne pouvaient pas incorporer une cartographie, mais avec ma carte et mon GPS, j’allais bien pour m’orienter à la montagne et découvrir des nouveaux endroits. Plus tard, j’ai découvert le CompeGPS Land qui m’a ouvert les portes à plus d’aventures: Je pouvais créer mes tracks et les mettre au GPS, décharger ceux-là d’autres utilisateurs, analyser, décharger et créer mes propres cartes en scannant les vieilles que j’avais, etc.

Commencer à travailler pour CompeGPS était un rêve revenu réalité. Je suis utilisateur comme nos clients, je comprends ses inquiétudes et il me plaît les aider avec le maniement de nouveaux produits qui apparaissent au marché. J’adore essayer et transmettre mon feedback à l’équipe de produit. C’est la satisfaction de la petite et moyenne entreprise: avoir un traitement plus personnalisé avec le client qui le remercie et sentir la récompense du travail bien fait.

Lariegeoise-850x500

Il y a un an et demi que j’ai pris la bicyclette sérieusement et j’ai déjà couru quelques courses de cyclotourisme et d’orientation comme la Transpyr et a été basique d’avoir un GPS comme notre Anima+.

Maintenant j’ai beaucoup d’envies de nouveaux défis et voir comme la technologie nous aide à les obtenir!

Mon expérience à L’Ariégeoise

Si tu entres au département de l’Ariège par le tunnel de Puymorens, tu te rendras compte vite que c’est un lieu avec un enchantement spécial: la vallée se ferme, la route devient plus étroite, la nature nous enveloppe…Un environnement très prometteur pour nous amuser bien!

Tarascan sur Ariège était le centre névralgique de la zone, le village de départ et de ramassage de dorsaux. Plusieurs cyclistes s’approchaient de notre stand pour voir le parcours en vol d’oiseau, pour faire une photo dans le Photocall ou saluer Melcior Mauri qui est venu avec nous.

troglodita-arigoise-600x800

Dimanche le jour se levait nuageux mais sans froid et nous sommes allés a la sortie. Avant de commencer laissez-moi vous expliquer: il faisait une semaine que j’avais parcouru les Pyrénées de Roses a Hondarribia dans 7 jours. La Transpyr m’avait laissé sans forces et j’étais en train de me remettre. Je voulais faire l’Ariégeoise à un rythme durable, tranquillement, pour bien la terminer et profiter au maximum. Mais quand j’ai commencé j’ai vu que ce ne serait pas ainsi…c’était une course chronométrée et les cyclistes étaient très compétitifs.

J’ai augmenté le rythme parce qu’en roulant a 40/45km/h tous me doublaient très vite et et je ne pourrais pas trouver un groupe pour aller confortable. Le temps n’était pas le meilleur: il y avait un peu de brouillard, il pleuvait doucement et il faisait froid donc le parcours était par une zone de 1000 mètres d’altitude. Je ne pense jamais aux changements du temps et je ne portais pas les vêtements appropriés. Grâce à mon expérience et garder la tête froide j’ai récupéré le temps aux ports. Le Pailleres était le défi de la journée: 16km avec 10% de dénivellement. Heureusement j’ai un rythme durable haut et j’ai pu monter le port confortablement.

Je manquais d’un rythme dans les montées et les baisses à cause de l’usure physique de la semaine dernière mais je suis arrivé avec de la patience.

Avant d’arriver au but il y avait l’option de monter le dernier port, le Plateau de Beille ou finir là. J’avais déjà fait 150 kilomètres et il me manquait encore 10 pour arriver à ma voiture, j’ai préféré laisser cette partie pour l’année prochain. C’est une excuse mais j’étais très fatigué.

maillot-ariégoise-600x800

C’était un très bon week-end et je recommande beaucoup cette course aux cyclistes compétitifs qui veulent se mettre à une preuve, c’était une grande lutte avec un sprint final!!!

Je veux féliciter à l’organisation par son grand travail, ce n’est pas facile d’organiser une course de 4 parcours a la fois.

Carlos Ferrer

Merci beaucoup, Carles pour partager cette expérience avec nous…et nous espérons te voir dans les prochaines!! 

 

News, Sports, Vélo route

Présentation, des conseils et des vols d’oiseau de L’Ariégeoise

L’Ariégeoise est née il y a plus de 20 ans pour un motif curieux: de célébrer l’arrivée du Tour de France aux Pyrénées. C’était une course modeste, mais elle a eu tant de succès qui s’est converti en rendez-vous cycliste obligatoire en cordillère. Les raisons sont évidentes: des paysages incroyables, une organisation impeccable et des montées aux ports légendaires du Tour.

L’Ariégeoise, une preuve emblématique des Pyrénées français.

Elle est née avec le désir humble de célébrer le Tour de France et elle s’est convertie en une grande preuve: Il y a déjà 5000 inscrits, que c’est la limite marquée par l’organisation pour garantir une attention impeccable. Les inscrits seront répartis dans les 4 modalités proposées: L’Ariégeoise XXL, L’Ariégeoise, La Mountagnole et la Passejade. Tous ceux qui cherchent un long kilométrage comme ceux qui préfèrent un départ accessible, trouveront dans cette preuve de cyclotourisme, l’essence du Tour de France.

Les conseils de Melcior Mauri pour affronter L’Ariégeoise.

Nous avons parlé avec notre ami, ambassadeur et grand connaisseur de toutes les routes qui forment L’Ariégeoise, Melcior Mauri et il nous a donné quelques conseils pour affronter cette mythique preuve:

  • Révisez très bien la prévision météorologique: Aux Pyrénées, comme en toute haute montagne, nous pouvons nous trouver avec des surprises de froid ou de chaleur extrêmes. Une erreur avec les vêtements choisis, peut faire même, que vous abandonnez la course, spécialement parce qu’il s’agit d’une très longue course.
  • Vous devez être honnêtes avec votre état de forme, être réalistes. Vous devez trouver le rythme que vous permettra d’achever la marche avec garanties, et après, de choisir le groupe le plus similaire. La prétention de rouler à une intensité trop haute pourrait s’avérer coûteuse.
  • Ne lésinez pas sur les ravitaillements, spécialement quand vous allez affronter les étapes plus longues. Soif et faim sont pas de bons indicateurs, vous devez vous obliger à vous récupérer souvent. Perdre du temps n’est pas important: Vous êtes sur une marche de cyclotourisme et l’objectif principal est de jouir du paysage, de l’ambiance et de tout ce qui comporte ce magnifique sport.

Nous remercions beaucoup à Melcior ces conseils précieux et nous vous laissons avec les vols d’oiseau que nous avons conçu avec notre Land 8 pour vous donner une idée très fidèle de ça qui vous vous attend à L’Ariégeoise.

Des vols d’oiseau des parcours de L’Ariégeoise crées avec Land 8

L’Ariégeoise XXL: 169km, 4378m D+

L’Ariégeoise: 154Km, 3128m D+

La Mountagnole: 127km, 2733m D+

La Passejade: 69km, 915m D+

Sponsoring, Vélo route
Melcior Mauri, ambassadeur TwoNav, nous raconte son expérience sur l'Orbea GF Vitoria

Chronique de l’Orbea GF Vitoria Gasteiz

Sans surprises, avec Orbea aux commandes et un public de passionnés, la première édition de la GF Vitoria Gasteiz a été un franc succès. Parmi les chanceux au départ se trouvait notre amabassadeur Melcior Mauri. Sur le stand TwoNav le vendredi, le vainqueur de la Vuelta 1991 a fait parler son charisme, avant de se lancer le samedi sur les routes magiques du Nord de l’Espagne. Il nous a raconté son expérience sur cette épreuve promise à un bel avenir. (Photo : Orbea)

« Cette première édition de l’Orbea Gran Fondo Vitoria Gasteiz m’a agréablement surpris pour différentes raisons. D’abord, sans aucun doute, par la beauté de ses paysages. Je savais déjà que la région nous garantissait un bel environnement, mais le circuit était parfaitement dessiné pour profiter des meilleures routes. Tout était très vert, c’était splendide.

Melcior Mauri, ambassadeur TwoNav, nous raconte son expérience sur l'Orbea GF Vitoria

D’un autre côté, le niveau de difficulté du parcours est un plus, avec des zones exigeantes, comme le Col de la Herrera pour ma part, mais dans l’ensemble accessible à tous les cyclistes. Bien entendu, cela génère une bonne ambiance, pas seulement avant et après l’épreuve, mais aussi durant. Ça, c’est un autre point fort de la GF Vitoria Gasteiz : pour ceux qui ne sont pas forcément intéressés par la compétition – je crois en avoir suffisamment fait 😉 – c’est une cyclosportive idéale grâce à l’absence de classement, bien que les plus motivés disposaient de deux ascensions chronométrées pour tout donner. Personnellement, j’étais là pour me faire plaisir, cherchant un groupe dont le rythme serait confortable et avec qui je pourrais partager l’expérience. Cela m’a permis de savourer les paysages au maximum.

En terme d’organisation, rien à dire ! On sent bien l’expérience d’Orbea dans l’organisation d’événements cyclistes, pour ce qui est de la coordination, les infrastructures, etc. Les ravitaillements étaient complets et bien répartis. J’ai trouvé l’ensemble très bien, très professionnel.

Enfin, nous avons eu un petit coup de chance avec la pluie prévue qui n’est finalement pas tombée. Je crois que seulement les derniers ont été mouillés.

En conclusion : une bien belle expérience à renouveler !