VTT
Alpine Cup

Résumé Alpine Cup. Manon Socquet

Notre ambassadrice Manon Socquet a emporté la semaine dernière la première édition de l’Alpine Cup ! Cette série est formé de 4 grands marathon séries dans les Alpes: la Hero Sudtiroll, en Italie, la MB Race, à Mègeve (son propre village sur les terres du Montblanc, le Grand Raid BCVS en Suisse et enfin La Forestière, dans le Jura. Voici une petite résumée de notre vététiste sur sa performance dans cette série. Nos félicitations, Manon !

Après 4 gros marathons series dans les Alpes, voilà cette Alpine Cup enfin achevée !

En effet, ce tout nouveau challenge a commencé avec la Hero Sudtiroll dans les somptueuses Dolomites en Italie,où je termine malheureusement à une très lointaine place suite à 2 crevaisons et un gros « jour sans ».

 

Alpine Cup

 

La seconde manche s’agissait de la MB Race, sur mes terres au Pays du Mont-Blanc, dans des conditions dantesques, où je monte sur la 3ème marche du podium et prend la tête du challenge de l’Alpine Cup. Mais le plus dure restait alors à faire…

Le Grand raid BCVS en Suisse au mois d’Aout, avec ses 125 km et 5 000 D+ était de loin la plus longue de ces 4 épreuves (9h53 de course).  Après un effort bien géré, je termine 7ème, ce qui me permet de rester leader de l’Alpine Cup, avec une avance non négligeable sur ma poursuivante Amy Souter, Championne de Grande-Bretagne XCM.

 

Alpine Cup

 

Il fallait donc terminer, quoiqu’il arrive, la Forestière, ultime manche de ce challengequi se déroulaitdans le Jura et le froid, pour remporter l’Alpine Cup. Malheureusement, dans un jour sans sensation dès le départ, avec des bâtons à la place des jambes, je termine à une lointaine 10ème place… Mais, grâce aux points d’avance accumulés sur les 3 précédentes manches qui me convenaient d’avantage puisqu’il s’agissait de parcours nettement plus montagneux, je parviens donc à remporter cette première édition de l’Alpine Cup !

Objectif atteint !

Manon Socquet

News, VTT
Ducol

«Une semaine en montagne avec mon TwoNav». Par Guylaine Ducol.

À l’occasion de la Coupe de France de Montgenèvre, où elle a été très performante en ayant les meilleurs résultats de la saison, notre ambassadrice Guylaine Ducol a passé une semaine à faire du VTT en haute montagne. Elle-même nous explique son expérience avec la technologie TwoNav.

 

«Une semaine en montagne, mon TwoNav Anima+ accroché sur mon VTT Cube, et me voilà partie à la conquête de nouveaux sentiers.

 

Un GPS pas comme les autres. Certains diront « un peu gros sur le guidon », une taille qui nous permet cependant de lire une carte avec un confort optimal. 

 

Ducol

 

Une carte? Tenez parlons-en. TwoNav a l’honneur de présenter une très grande variété de cartes IGN, topographiques, routières…en quelques sortes, une carte spécifique pour chaque sport. A vous de faire votre choix. 

 

Sur ce GPS à grand écran, il est très facile de se repérer et de se guider : zoomez, déplacez-vous, donnez-vous un lieu d’arrivée, tracez votre circuit sur Land et entrez le dans votre Anima+ et celui-ci vous guidera avec ses agréables voix. C’est donc grâce à cette option que mon TwoNav a réussi à m’emmener au plus haut de la montagne, en face de panoramas époustouflants, afin de vous ramener de belles photos. 

 

Une descente tout aussi impressionnante que la montée, single, sous-bois, passages techniques, tout ce qu’un VTTiste recherche à chaque sortie, et ça je le dois encore une fois à mon fameux Anima+, capable d’afficher aussi bien des sentiers que des autoroutes.

 

 

Guylaine Ducol

Du plaisir, des paysages magnifiques, une belle sortie, me voilà de retour chez moi et une analyse s’impose. Je branche mon GPS sur l’ordinateur, ma trace s’affiche dans Land 8.2 et TwoNav Go et je peux partager ma sortie sur mes réseaux sociaux afin de montrer mes exploits à mes coéquipiers. 

Enfin, un GPS accessible à tous, que vous fassiez de la compétition, de la randonnée, des balades le dimanche, du cyclotourisme, a pieds sur route ou sur les chemins, l’Anima+ est fait pour vous.

 

Essayez-le, vous allez l’adopter! 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures!»

 

Guylaine Ducol

Produits, Sports, VTT

Comment Melcior Mauri utilise Land 8.2 pour la compétition

Land est un outil vraiment versatile. Notre célèbre logiciel, récemment amélioré dans sa version 8.2, est si parfait pour une sortie simple de plaisir comme pour une compétition extrême. Dans le deuxième cas, il est recommandable savoir exploiter au maximum toutes ses fonctionnalités, parce que son bon usage peut être vital. Notre ambassadeur Melcior Mauri peut nous expliquer cela mieux que personne :

Melcior Mauri est un expert en Land. Chaque année dispute la Titan Desert comme meneur de l’équipe Esteve-KH-7 et doit se charger de trouver, dans un temps record, le meilleur parcours alternatif pour son équipe, le tracer sur la carte et le charger dans les dispositifs. Tout cela en respectant les normes de la course, comme passer pour les waypoints obligatoires ou comme ne jamais rouler sur de l’asphalte. Vous entendrez ainsi comment elles sont pour lui d’importants chacune des améliorations de Land 8.2. :

Téléchargez Land 8.2 gratuitement ici ! : http://land.twonav.com/fr/

 

VTT
Savoie

Magnifique itinéraire VTT en Savoie

Aujourd’hui et grâce à Utagawa, on vous propose un itinéraire en montagne idéal pour fuir des grosses chaleurs : un parcours de 38km très ludique dans la magnifique région de la Haute Savoie ! Prenez bien note et sortez profitez de l’été en VTT !

Itinéraire

Le départ de ce magnifique itinéraire se trouve à Mégevette, derrière l’église. On longe le fond de la vallée jusque sous le col de Jambaz où nous attend un poussage de 10 minutes (évitable en prenant la route jusqu’au col). La descente sur Belleveaux puis sur le Lavouet se fait par un joli chemin longeant la rivière du Brevon. La remontée à partir de Lullin sur les Mouilles se fait par un beau sentier qui monte régulièrement. Ensuite, on trouve une montée de 450 m de dénivelé aux deux tiers par une petite route. Puis le chemin se redresse pour atteindre les crêtes d’Hirmentaz. Là nous attends un magnifique panorama et après une descente technique dans les alpages par un single bien ludique. Ensuite il y aura une courte remontée pour rallonger déjà la longue descente qui nous amène près d’Onnion. Après, on rejoint Mégevette par un chemin un peu raide, mais juste sur 300 m et bien roulant.

VTT

Remarques sur la difficulté

La difficulté est technique dans la descente des crêtes d’Hirmentaz est évitable en prenant par le Haut Féron pour récupérer la trace au col du Creux. La fin de la montée aux crêtes est un peu raide pour les moins entraînés. Si vous choisez la descente des crêtes, faites attention : il vaut mieux poser le pied par endroits si vous n’êtes pas des experts.

 

VTT

 

Commentaire de l’auteur sur la sortie

Le parcous est varié et paysages magnifiques. C’est une bonne façon de découvrir la station d’Hirmentaz où l’on a peut-être skié l’hiver. Montées progressives et relativement aisées. Mieux le faire entre avril et novembre.

Par Legean sur Utagawa.com

Télechargez l’itineraire

https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Megevette-Hirmentaz-Lullin-15410

VTT
Chemins

Chronique du Raid VTT Les Chemins du Soleil, par Genís Zapater

Les ambassadeurs de TwoNav Xavi et de Genís Zapater ont disputé, avec ses Orbea Alma et Oiz et son TwoNav Anima et Two Nav Ultra, le Raid VTT Chemins du Soleil, une compétition extrêmement dure. Cette course se déroule 80 % par des sentiers de rêve, techniques, rapides, lents, qui montent et descendent dans tout type de terrains. Un virus d’estomac a laissé Xavi désert de la première étape, mais ils ont démontré après que, sans ce souci, ils auraient pu être dans le top 10. Le niveau de coureurs était exagéré et l’exigence de la course était très haute, mais ils étaient heureusement à la hauteur.

Genís lui-même pour nous raconte cette grande épreuve:

 

L’étape le prologue nocturne a été une expérience impressionnante, c’était un enchaînement de sentiers très rapides et techniques. Il fallait bien gérer son énergie pour ne pas perdre le rythme et la position. Les lumières et la poussière qui entouraient les cyclistes donnaient un air de guerre où tu avais à tirer toutes tes armes.

 

Genis

 

À 7 heures de l’lendemain, la première étape sortait. Après un bon petit déjeuner nous commencions de nouveau une fête de sentiers où, nous arrivions à la fin de chacun d’eux avec des frissons tellement ils étaient amusants. 7 heures après nous arrivons au but, après 55km et dans le top 10.

La deuxième étape commençait dans un village romain, Die, entre des montagnes et des vallées et où une rivière précieuse passait. Nous avions perdu la possibilité d’être devant, nous n’avions que sortir à bien profiter. Dans cette étape on sent déjà l’air alpin, les glaciers, des hautes montagnes et les villages suspendus. À nouveau une fête de sentiers de qualité. Dans cette deuxième étape les deux nous nous sommes aperçu que, après avoir pédalé par tous les coins du monde, la descente de l’arrivée à Veynes était l’une des meilleures que nous n’avions jamais faites.

 

Chemins

 

La 3ème étape commençait par une montée en asphalte de 13 kms. Nous arrivons environ 10 ‘ tard au départ puisque nous avons eu un imprévu avec l’auto-caravane et nous sommes restés derrière.

Cette montée arrivait à l’un des sentiers les plus jolis et impressionnants dans lequel ne nous avons jamais pédalés. Ce génial sentier finissait sur une descente qui enchaînait une série de montées rapides et de plaines avec beaucoup de flow, jusqu’à l’arrivée dans une forêt precieuse.

 

Chemins

 

Déjà à l’arrivée, nous profitons de tous les produits artisanaux de la region, une nourriture cohérent avec les adieux émotifs entre tous. Cette géniale aventure s’était terminée.

Après avoir couru dans tout le monde, des championnats de l’Europe, des Coupes du Monde de tout le sport réalisable dans la montagne, l’une des plus belles expériences de nos vies s’est passé à moins de 5h de chez nous.

 

Genís Zapater.

Sponsoring, Uncategorized, VTT
raid VTT les chemins du soleil

Le surprises de TwoNav sur le Raid VTT Les Chemins du Soleil

Dans à peine deux semaines aura lieu le départ d’une des courses de MTB par étapes les plus spectaculairs du pays. Le cadre, l’organisation, le concept et le parcours (c’est le paradis du singletrack) font d’elle un rendez-vous à surtout ne pas ratter dans le calendrier international de VTT. Nos amabassadeurs Guylaine Ducol et Paul Foulonneau seront à la ligne de départ. Aussi Genís i Xavier Zapater traverseront la frontière pour aller à la recherche de la victoire. Mais le rol de TwoNav ira bien plus loin et sera intéresant pour tous.

Les traces :

Le Raid VTT Les Chemins du Soleil est aussi connu par le sunrom du “paradis du singletrack”. L’organisation a sélectionné les plus beaux singles de la Drôme et des Hautes-Alpes dans des paysages somptueux. Ce sont ces tracés, souvent techniques et engagés qui ont fait la réputation du Raid VTT. Elles ont été mesurées intégralment avec la technologie TwoNav. Vous avez les profils ainsi que les survols 3D sur son site.

raid VTT les chemins du soleil

Services:

Il y aura de 2 à 3 ravitaillements par étape avec des produits du terroir et une nutrition adaptée à l’effort. La qualité des ravitaillements est irréprochable et les concurrents louent chaque année l’organisation. Égalment, pour le repas le traiteur et son équipe preparent des repas bio et issus de filières en circuits courts. La qualité est exceptionnelle. Seul le petit déjeuner est plus conventionnel.

Par rapport au logement, l’organisation réserve à chaque étape des campings ou des aires de bivouac pour tous les concurrents. Vous installerez votre tente dans un grand bivouac sur un même site : l’ambiance est toujors sympathique et conviviale, entre bikers et photos souvenir d’usage.

L’organisateur se chargera de vos bagages et organisons leur transfert sur les bivouacs tous les jours. Vous aurez aussi 8 ostéopathes à votre service tous les jours pour vous aider dans votre récupération.

raid VTT les chemins du soleil

Passez pour le stand de TwoNav !

Comme l’année dernière, si jamais vous avez des soucis avec le téléchargement de vos traces, vous pouvez passer pour le stand de TwoNav et demander de l’aide au service technique. Mais, même sans soucis, cela vaut le coup de venir nous voir : si vous vous prennez une photo en face de notre photocall et vous la partagez sur votre réseau social preferé en utilisant le hashtag #mytwonav, vous remporterez le T-Shirt official de la course et vous rentrerez dans le tirage au sort d’un Anima+ !

Et il y a encore plus: des maintenant vous pouvez participer dans le tirage à sort d’un des 10 Anima+ de test qu’on mettra à disposition des participants du rais: Incrivez-vous ici et tentez une experience de navigation differente !

On vous attend tous !

VTT

Théo Meuzard et Guylaine Ducol nous racontent son expérience sur la TwoNav Empordà BTT Extreme

On peut dire que cette dernière édition 2017 de la TwoNav Empordà BTT Extreme est à ce jour la meilleure édition. Aucun doute là-dessus ! Nous avons vécu un weekend exceptionnel en excellente compagnie, celle de nos talentueux ambassadeurs, qui ont traversé la frontière pour venir profiter et donner le maximum dans les sentiers catalans. Nous leur donnons la parole pour qu’eux même puissent nous raconter comment ils ont vécu de l’intérieur cette épreuve hors du commun!

 

THEO MEUZARD

 

Quelques nouvelles après ma première Emporda BTT Extrem by TwoNav :

 

Samedi : 2 étapes. 1 étape de 50km et 1500m D+ le matin, et un contre la montre de 8km l’après-midi. Ici la difficulté ne se résume pas à l’aspect physique ou pilotage, puisque la navigation est à prendre en compte. Pas de balisage, ou très peu, il faut être vigilant… Je compte sur mon Anima + pour garder le cap!

La première étape se passe bien malgré une ou 2 erreurs de navigation. Difficile de rouler à bloc, à vue, et en guidage GPS! Je suis dans le top 10 lorsque la tête de course se trompe de chemin après quelques kilomètres. Note pour plus tard, ne pas suivre le groupe comme un mouton!

Ensuite je remonte progressivement. Les jambes répondent et j’ai un bon feeling sur le vélo, un régal! Le terrain est très cassant, le tout suspendu est indispensable! La course est difficile psychologiquement, car la végétation est omniprésente et je roule seul 90% de l’étape. Je prends une belle 19ème place scratch, malgré une chute bête dans les derniers km.

L’après-midi nous partons sur le contre la montre dans l’ordre inverse du matin, toutes les 30s. Après reconnaissance, le circuit me convient à merveille, à la fois physique, technique et ludique. Il se rapproche d’un circuit de XCO. Malgré les efforts du matin, les sensations sont excellentes et je prends beaucoup de plaisir. Je fais une bonne course et signe le 17ème temps scratch. Un bon jour!

 

DimancheEtape marathon de 80km et 2500m D+. Quelques ajustements sur le GPS pour bénéficier de plus de confort : j’enlève l’extinction du rétro-éclairage et j’augmente la luminosité. L’étape de la veille m’a montré que l’autonomie était excellente. Je laisse à l’écran 2 informations indispensables à la gestion de l’effort : ma position par rapport au profil et les km restants avant l’arrivée.

Le début d’étape n’est pas à ma convenance, très roulant et très rapide. Je manque de puissance et je m’accroche pour ne pas sauter. Malgré tout, je reste à quelques secondes des hommes de tête, 45min après le départ. La navigation est plus facile que la veille. Bien que plus roulante, le dénivelé et la chaleur rendent l’étape très difficile. Les sensations sont bonnes et je reprends quelques places dans le dernier tiers, pour aller chercher à nouveau la 17ème place scratch, en 4h41.

 

Cette régularité sur les 2 jours de course me permet de prendre la 16ème place scratch au général. Première bonne performance en XC cette saison ! Heureux de constater un progrès dans l’enchaînement des efforts et la gestion de course.

 

Un grand merci à TwoNav pour l’invitation ! Ravi de cette nouvelle expérience. Le matériel ne m’a jamais fait défaut.

 

GUYLAINE DUCOL

 

Cette année je prenais part pour la seconde fois à la « Twonav emporda BTT extrem ». Une course qui m’avait plu l’année dernière non seulement pour le type de course (long, à étapes, avec guidage GPS…), mais aussi par les beaux circuits que l’organisation a réussi à tracer à travers les Gavarres, aussi bien techniques que physiques.

J’ai donc choisi de l’aligner en 2017. L’année dernière j’avais, à ma grande surprise, gagné les deux premiers étapes, j’espérais donc renouveler cette année.

Samedi : Samedi matin, le soleil pointe le bout de son nez sur Mont Ras, une petite commune tout près de Palafrugell. Le coup de sifflet retenti et plus de 300 coureurs sont lancés pour 50kms. Je réussis à me placer assez bien dès le début, je sais qu’il faut que je m’alimente pour éviter la « fringale » tant redoutée par les coureurs cyclistes… Je sais aussi qu’il faut que je me concentre sur la trace GPS afin de ne pas faire les mêmes erreurs que l’année passée. Je me fait plaisir sur les parties physiques et techniques les jambes sont là… Je franchie la ligne d’arrivée en 4eme position (100e scratch) à un peu moins de 10min de la première féminine. Satisfaite de ma course, je me concentre sur le chrono de 8kms de l’après-midi.

Une petite reconnaissance du circuit s’impose, accompagnée par mon coéquipier de team Paul Foulonneau. Un circuit en boucle exigeant aussi bien physiquement que techniquement. Départ 16h47, le couteau entre les dents avec toujours cette envie de gagner. Ayant tout donné jusqu’à l’arrivée je termine 3eme féminine. Bilan de la journée, deux belles courses. Il ne reste plus qu’à récupérer et a se préparer pour l’étape du lendemain et les 84kms qui nous attendent.

Dimanche : Dimanche matin, je me lève un peu angoissée à l’idée de partir sur un circuit aussi long mais je me dis que je l’ai fait l’année dernière et que je suis capable de le refaire. 8h30 le départ fictif est lancée sous le soleil de Vulpellac, pas loin de la Bisbal d’Empordà. Une bonne grimpette nous met en jambes dès le début de la course et là je m’aperçois que je ne suis vraiment pas au top de ma forme. Pas de jambes, je n’arrive pas à grimper comme je le souhaite. Je suis rattrapée par Paul, et on se fixe alors comme objectif de finir la course tous les deux ensembles, ne pas abandonner était le mot d’ordre de cette journée. Nous repartons donc sur un rythme un peu moins soutenu, nous nous arrêtons aux ravitos, nous nous amusons dans les parties techniques, que du plaisir sur cette belle et longue étape.

En ayant pensé à manger durant les 84kms, nous franchissons la ligne d’arrivée avec un temps avoisinant les 6h. Il était temps de finir… Je finis donc un peu déçue mais contente à la fois d’avoir réussi. Je me classe finalement 8ème féminine de la troisième étape, et 6ème au général.

Merci à Twonav pour l’invitation et merci également à tous les bénévoles pour la superbe organisation. Je vous dis sûrement à l’année prochaine!