Sponsoring, Vélo route
carles-ariégoise-850x500

Notre collègue, Carles Ferrer à L’Ariégeoise

Vous savez déjà que, quand nous sponsorisons une course, nous demandons à un des participants, de l’équipe TwoNav ou tout autre, de partager une chronique avec nous. Cela nous sert à obtenir une vraie image de comme la course est vécue de l’intérieur. Cette fois, nous avons demandé à Carles Ferrer, une personne très spécial pour nous, de nous expliquer comme l’Ariégeoise est allée. Vous verrez, avec sa présentation qu’avec lui, TwoNav à un trésor. Merci beaucoup, Carles!

Ma passion pour la technologie  et la cartographie remonte à l’enfance: j’ai toujours voulu connaître ou conduisaient les chemins et les sentiers que je découvrais avec mes promenades à vélo. J’ai acheté ma première carte Alpina, quand j’avais 10 ans et encore je le garde!! Quelques années plus tard, les GPS pour bicyclette son apparus. Ils étaient monochromes et ils ne pouvaient pas incorporer une cartographie, mais avec ma carte et mon GPS, j’allais bien pour m’orienter à la montagne et découvrir des nouveaux endroits. Plus tard, j’ai découvert le CompeGPS Land qui m’a ouvert les portes à plus d’aventures: Je pouvais créer mes tracks et les mettre au GPS, décharger ceux-là d’autres utilisateurs, analyser, décharger et créer mes propres cartes en scannant les vieilles que j’avais, etc.

Commencer à travailler pour CompeGPS était un rêve revenu réalité. Je suis utilisateur comme nos clients, je comprends ses inquiétudes et il me plaît les aider avec le maniement de nouveaux produits qui apparaissent au marché. J’adore essayer et transmettre mon feedback à l’équipe de produit. C’est la satisfaction de la petite et moyenne entreprise: avoir un traitement plus personnalisé avec le client qui le remercie et sentir la récompense du travail bien fait.

Lariegeoise-850x500

Il y a un an et demi que j’ai pris la bicyclette sérieusement et j’ai déjà couru quelques courses de cyclotourisme et d’orientation comme la Transpyr et a été basique d’avoir un GPS comme notre Anima+.

Maintenant j’ai beaucoup d’envies de nouveaux défis et voir comme la technologie nous aide à les obtenir!

Mon expérience à L’Ariégeoise

Si tu entres au département de l’Ariège par le tunnel de Puymorens, tu te rendras compte vite que c’est un lieu avec un enchantement spécial: la vallée se ferme, la route devient plus étroite, la nature nous enveloppe…Un environnement très prometteur pour nous amuser bien!

Tarascan sur Ariège était le centre névralgique de la zone, le village de départ et de ramassage de dorsaux. Plusieurs cyclistes s’approchaient de notre stand pour voir le parcours en vol d’oiseau, pour faire une photo dans le Photocall ou saluer Melcior Mauri qui est venu avec nous.

troglodita-arigoise-600x800

Dimanche le jour se levait nuageux mais sans froid et nous sommes allés a la sortie. Avant de commencer laissez-moi vous expliquer: il faisait une semaine que j’avais parcouru les Pyrénées de Roses a Hondarribia dans 7 jours. La Transpyr m’avait laissé sans forces et j’étais en train de me remettre. Je voulais faire l’Ariégeoise à un rythme durable, tranquillement, pour bien la terminer et profiter au maximum. Mais quand j’ai commencé j’ai vu que ce ne serait pas ainsi…c’était une course chronométrée et les cyclistes étaient très compétitifs.

J’ai augmenté le rythme parce qu’en roulant a 40/45km/h tous me doublaient très vite et et je ne pourrais pas trouver un groupe pour aller confortable. Le temps n’était pas le meilleur: il y avait un peu de brouillard, il pleuvait doucement et il faisait froid donc le parcours était par une zone de 1000 mètres d’altitude. Je ne pense jamais aux changements du temps et je ne portais pas les vêtements appropriés. Grâce à mon expérience et garder la tête froide j’ai récupéré le temps aux ports. Le Pailleres était le défi de la journée: 16km avec 10% de dénivellement. Heureusement j’ai un rythme durable haut et j’ai pu monter le port confortablement.

Je manquais d’un rythme dans les montées et les baisses à cause de l’usure physique de la semaine dernière mais je suis arrivé avec de la patience.

Avant d’arriver au but il y avait l’option de monter le dernier port, le Plateau de Beille ou finir là. J’avais déjà fait 150 kilomètres et il me manquait encore 10 pour arriver à ma voiture, j’ai préféré laisser cette partie pour l’année prochain. C’est une excuse mais j’étais très fatigué.

maillot-ariégoise-600x800

C’était un très bon week-end et je recommande beaucoup cette course aux cyclistes compétitifs qui veulent se mettre à une preuve, c’était une grande lutte avec un sprint final!!!

Je veux féliciter à l’organisation par son grand travail, ce n’est pas facile d’organiser une course de 4 parcours a la fois.

Carlos Ferrer

Merci beaucoup, Carles pour partager cette expérience avec nous…et nous espérons te voir dans les prochaines!! 

 

News, Sports, Vélo route
Lariegeoise-850x500

Présentation, des conseils et des vols d’oiseau de L’Ariégeoise

L’Ariégeoise est née il y a plus de 20 ans pour un motif curieux: de célébrer l’arrivée du Tour de France aux Pyrénées. C’était une course modeste, mais elle a eu tant de succès qui s’est converti en rendez-vous cycliste obligatoire en cordillère. Les raisons sont évidentes: des paysages incroyables, une organisation impeccable et des montées aux ports légendaires du Tour.

L’Ariégeoise, une preuve emblématique des Pyrénées français.

Elle est née avec le désir humble de célébrer le Tour de France et elle s’est convertie en une grande preuve: Il y a déjà 5000 inscrits, que c’est la limite marquée par l’organisation pour garantir une attention impeccable. Les inscrits seront répartis dans les 4 modalités proposées: L’Ariégeoise XXL, L’Ariégeoise, La Mountagnole et la Passejade. Tous ceux qui cherchent un long kilométrage comme ceux qui préfèrent un départ accessible, trouveront dans cette preuve de cyclotourisme, l’essence du Tour de France.

Les conseils de Melcior Mauri pour affronter L’Ariégeoise.

Nous avons parlé avec notre ami, ambassadeur et grand connaisseur de toutes les routes qui forment L’Ariégeoise, Melcior Mauri et il nous a donné quelques conseils pour affronter cette mythique preuve:

  • Révisez très bien la prévision météorologique: Aux Pyrénées, comme en toute haute montagne, nous pouvons nous trouver avec des surprises de froid ou de chaleur extrêmes. Une erreur avec les vêtements choisis, peut faire même, que vous abandonnez la course, spécialement parce qu’il s’agit d’une très longue course.
  • Vous devez être honnêtes avec votre état de forme, être réalistes. Vous devez trouver le rythme que vous permettra d’achever la marche avec garanties, et après, de choisir le groupe le plus similaire. La prétention de rouler à une intensité trop haute pourrait s’avérer coûteuse.
  • Ne lésinez pas sur les ravitaillements, spécialement quand vous allez affronter les étapes plus longues. Soif et faim sont pas de bons indicateurs, vous devez vous obliger à vous récupérer souvent. Perdre du temps n’est pas important: Vous êtes sur une marche de cyclotourisme et l’objectif principal est de jouir du paysage, de l’ambiance et de tout ce qui comporte ce magnifique sport.

Nous remercions beaucoup à Melcior ces conseils précieux et nous vous laissons avec les vols d’oiseau que nous avons conçu avec notre Land 8 pour vous donner une idée très fidèle de ça qui vous vous attend à L’Ariégeoise.

Des vols d’oiseau des parcours de L’Ariégeoise crées avec Land 8

L’Ariégeoise XXL: 169km, 4378m D+

L’Ariégeoise: 154Km, 3128m D+

La Mountagnole: 127km, 2733m D+

La Passejade: 69km, 915m D+

Sponsoring, Uncategorized, Vélo route
Ariégeoise XXL 2016, cyclosportive dont TwoNav est partenaire

L’Ariégeoise 2016 : focus sur le format XXL

Tout le monde en parle. C’est l’attraction de l’édition 2016. Le nouveau format de l’Ariégeoise, version XXL, fascine et fait peur à la fois. Le 25 Juin, les 1500 vaillants cyclistes qui s’élanceront à son assaut entreront dans l’histoire de l’épreuve cyclosportive, l’une des plus renommées en France. Voici quelques détails sur ce morceau de bravoure, cet immense défi que représente l’Ariégeoise XXL.

Le combo d’enfer de l’Ariégeoise : Pailhères + Beille

Sur le Tour de France, la nouvelle proposition de l’organisation de l’Ariégeoise serait directement considérée comme une « étape reine », extrême. Avec l’ascension de deux monuments classés hors-catégorie, le Col de Pailhères (2001m / 17,3km / 7,9%) et le Plateau de Beille (1785m / 16,3km / 7,9%), l’Ariégeoise XXL a de quoi faire peur. Il s’agit de la nouveauté de cette édition 2016, et pour l’instant le moins que l’on puisse dire c’est que l’idée a séduit, puisque les inscriptions sont presque closes. Est-ce la légende du Tour qui fait son effet, ou bien les amoureux de l’Ariégoise en veulent toujours plus, toujours plus fort ?

Profil de l'Ariégeoise XXL 2016, cyclosportive dont TwoNav est partenaire

Un périple pyrénéen extraordinaire

Long de 169km, le tracé magique de l’Ariégeoise XXL accumule 4378m de dénivelé positif entre Tarascon sur Ariège et le Plateau de Beille, de quoi calmer les ardeurs des 1500 pionniers prévus au départ. D’autant que les difficultés, les choses sérieuses, ne font leur apparition qu’à mi-parcours, aux environs du kilomètre 80, pour l’attaque de Pailhères. La gestion de l’effort sera primordiale, sur ce circuit traversant quelques uns des plus beaux paysages de l’Ariège. Mais ce n’est pas tout. Le finish au Plateau de Beille est particulièrement exigent, long, interminable. Pour être finisher, il faudra être capable de puiser dans ses ressources mentales autant que physiques. L’Ariégeoise XXL prend alors toute sa dimension : il s’agit d’un défi contre soi-même.

TwoNav sera présent sur l’Ariégeoise, bien évidemment, pour apporter son soutien à tous les participants et présenter ses dispositifs GPS ainsi que la dernière version de son software d’édition et analyse de traces LAND8.

Concours, Vélo route
TwoNav vous donnes l'opportunité d'être au départ de l'Ariégeoise 2016 avec son concours photo

Concours : Gagnez votre dossard pour l’Ariégeoise 2016

Le 25 Juin prochain, TwoNav sera de nouveau présent lors de la grande fête cycliste l’Ariégeoise. Et vous ? Si vous aimez les Pyrénées et le cyclisme autant que nous, vous mourrez certainement d’envie de nous rejoindre. Ne perdez pas de temps : participez à notre concours Photo… si votre photo est la plus votée (avant le 4 Avril), il ne vous restera plus qu’à choisir lequel des trois formats proposés par l’organisation sera le votre. Bonne chance !

Participer

TwoNav vous donnes l'opportunité d'être au départ de l'Ariégeoise 2016 avec son concours photo

Sponsoring, Tourisme, Vélo route
La Mountagnole et l'une de plus séduisantes formule de L'Ariégeoise 2016, dont TwoNav sera de nouveau partenaire

L’Ariegeoise 2016 : focus sur le parcours de la Mountagnole

TwoNav est partenaire de L’Ariégeoise, l’une des cyclosportives les plus prestigieuses du calendrier européen. Le 25 Juin, nous serons donc présents pour partager le plaisir de tous les participants passionnés de la petite reine et des Pyrénées. Mais L’Ariégeoise, c’est aussi un événement populaire qui offre 4 parcours différents pour que chacun y trouve son compte. Sur ce blog, nous essaierons de vous présenter chaque parcours. Aujourd’hui, focus sur la Mountagnole.

Attention, avec ses 127km, on pourrait croire que le tracé de la Mountagnole est le plus accessible de l’édition 2016 de L’Ariégeoise (sans considérer celui de la Passejade, courte randosportive tout public). Et pourtant, ses 2733m de dénivelé positif accumulé ont de quoi faire peur et inspirer les plus vaillants cyclistes (limitée à 3000 participants).

Les Pyrénées à vélo avec TwoNav partenaire de L'Ariégeoise 2016

Bien sur, la nouveauté vient de l’ascension finale du Plateau de Beille, mythe du Tour de France dont les 16km constituent une bonne part des souffrances du jour : 1250m D+. Cependant, tout le parcours sera agrémenté de difficultés, notamment le Plateau de Sault, la Croix des Morts, le Col des 7 Frères et Marmare. Soyez donc prudent, dès le départ de Tarascon. À noter : les 62 premiers km sont communs à L’Ariégeoise et L’Ariégeoise XXL.

Conseils:

– Profitez bien des ravitaillements tout au long du parcours. Prenez le temps de bien vous hydrater. Marquez des waypoints afin de décomposer le parcours sur votre GPS, et de penser à ces détails.

– Gérez votre effort dès les premiers kilomètres avec pour objectif de finir en beauté au Plateau de Beille (attention, terminer par une si longue ascension peut être un calvaire si vous êtes à bout de forces).

– Prenez le temps de savourer votre plaisir ! Avec la Mountagnole, outre le Plateau de Beille, vous emprunterez quelques routes aussi sublimes que magiques au coeur des Pyrénées. Levez la tête du guidon !