Randonnée
Marc au sommet de l'aiguille

Galerie photo : TwoNav à l’assaut du Cero Torre avec Marc Toralles

Le 12 janvier dernier, Marc Toralles et son compagnon Bru Bosom ont conquis le mythique Cero Torre, un pic situé en plein milieu de la Patagonie gelée, équipés d’un GPS Anima et d’un GPS Ultra. TwoNav les a accompagné dans ce défi fou, rendu difficile et incertain para une météo capricieuse et dangereuse. Grâce à Marc, voici quelques photos qui devraient vous faire rêver… et pourquoi pas vous inspirer ?

Aube sur la région du Cero Torre

Bivouac sur une arète

Camp de base

Campement au pied de l’Elmo

Escalade d’un tunnel de glace

Escalade de la dernière longueur

Escalade des fissures de l’aiguille guillaumet

Escalade des fissures du Cero Colorado

 

Escalade près du Chalten

Face Est du Torre

Mauvaises conditions durant l’ascension

L’Anima dans de difficiles conditions

 

Marc s’orientant avec de son Anima

 

Rappel avec vues extraordinaires

 

Sommet du Cero Torre

Repos juste avant la dernière partie de l’ascension

 

Cim del Torre from marc on Vimeo.

Randonnée, Tourisme
TwoNav accompagne Marc Toralles dans l'ascension du Cero Torre en Patagonie avec son modèle de GPS Ultra

Anima au coeur de l’aventure en Patagonie

Cette saison, TwoNav essaiera de vous transmettre sa passion pour l’Outdoor à travers des aventures, des histoires et des conquêtes lors desquelles nos GPS jouent un rôle de choix. Aujourd’hui, nous vous présentons Marc Toralles, un fondu de montagne, guide de haute montagne et grand rêveur. Son prochain défi : gravir le Cero Torre, un pic perdu au milieu de la Patagonie.

Marc Toralles a 33 ans. Né à Sant Cugat del Valles (à quelques kilomètres de Barcelone), rien ne le prédestinait à ce qui est sa vie aujourd’hui. L’appel de l’aventure ne se fit entendre que tardivement, il y a 10 ans, quand ils décidèrent de traverser les Pyrénées en VTT avec sa copine. La connexion avec les cimes et cet environnement grandiose eut l’effet d’un choc, bien que l’entreprise fût exigeante physiquement. Trop difficile. Par la suite, ils s’attaquèrent à des zones naturelles vierges et retirées, mais facilement accessibles à vélo. Islande, Mongolia, India… les voyages et les souvenirs gravés à jamais dans leur mémoire s’accumulèrent. Mais pour Marc, c’est bien cette première escapade dans les Pyrénées qui a tout déclenché.

Une vocation pour l’alpinisme

Attiré par les hauteurs, il commença à 25 ans un cours d’escalade, avant de s’inscrire dans un club, puis de recruter des acolytes pour le suivre dans ses pulsions alpinistes. Petit à petit, sans griller les étapes, il apprit à grimper. Sur des parois faciles, des pentes enneigées, et enfin des terrains variés et techniques comme des cascades de glace. Son enthousiasme n’avait jamais été aussi grand, grâce en partie au plaisir de sentir la montagne au simple contact de ses pieds et mains.

L’an passé, avec son ami Bru Busom, Marc Toralles a eu une idée, alors qu’ils étaient en pleine escapade dans les Alpes. Pourquoi ne pas se rendre en Patagonie, territoire d’aventures par excellence (surtout pour l’adversité climatologique) et s’attaquer au Cero Torre, un pic au milieu des glaces patagoniques ? L’idée a depuis fait son chemin et… les deux compères traverseront l’Atlantique le 20 Novembre prochain (aujourd’hui !), accompagnés de leurs GPS TwoNav, pour le plus grand des défis.

Le principal problème à résoudre sera donc le climat, capable de passer de 0 degré un jour tranquille, à -20 degrés avec des vents soufflant jusqu’à 150km/h le lendemain. L’excursion durera 4 ou 5 jours. Tout d’abord, il leur faudra parcourir les 40km qui les séparent du campement jusqu’au pied du Cero Torre,  avant de se lancer vers le sommet et redescendre. Mais ils pensent rester dans la zone près d’un mois et demi, pour se donner toutes les chances d’avoir une « fenêtre » favorable de bon temps.

TwoNav accompagne Marc Toralles dans l'ascension du Cero Torre en Patagonie avec son modèle de GPS Anima

L’usage d’Anima pourrait être Vital

Cependant, une prévision reste une prévision. En cas de tempête, l’usage du GPS Anima pourrait être vital. Avec l’expérience, Marc sait que la cartographie dans ces zones vierges est difficile à obtenir et parfois peu utile. En effet, sur la glace patagonique, les crevasses forcent à faire des détours énormes. Pour cette raison, il s’est habitué à générer ses traces sur orthophotos. Marc ne tenterait pas l’ascension sans ses GPS TwoNav, car en cas de mauvais temps, la visibilité peut être réduite et s’il faut rebrousser chemin, il sera impératif de suivre la trace sur l’Anima, à l’envers et rapidement !

Marc et Bru utiliserons l’Anima pour la phase d’approche. En revanche, l’ascension sera réalisée avec un Ultra, plus pratique au poignet durant les périlleuses escalades. Autre intérêt de leur matériel Twonav : la batterie interchangeable de l’Anima, gage d’autonomie optimum.

Depuis TwoNav, nous ferons tout notre possible pour vous donner des nouvelles de Marc et Bru durant l’aventure a travers notre profil de Facebook, mais les conditions de connexion risquent d’être pour le moins aléatoires.

Bonne chance Marc et Bru !