VTT
IMG_5887-copia-1000x600

Le sommet du Balandrau en Vélo de la main de Rutabike

« Faire un sommet » signifie arriver au plus haut d’une montagne. Faire un sommet à vélo est l’un des grands plaisirs d’un « biker » avec esprit de montagne. Faire le Balandrau n’est pas facile, par ses caractéristiques d’un bec de haute montagne des Pyrénées. Pour arriver il faut avoir cet esprit découvreur et connaisseur tant du territoire comme de l’un même.

Le Balandrau est une montagne de 2585 mètres situé au « Parc Natural de las Cabecereas del Ter y del Freser » aux Pyrénées Catalans entre Ribes et Camprodon.

L’ascension commence à Serrat, un petit village de la vallée de Freser. De là jusqu’au Coll dels Trespics (à 2400 mètres), on peut faire monté à vélo, depuis là il faut pousser la bicyclette. Mais il y a un tronçon sauvage où pédaler dévient une expérience incroyable.

IMG_5816-800x600

La descente est exigeante, avec presque 1000 mètres de dénivellement mais il ne faut pas baisser de la bicyclette. Il faut naviguer par des bois et des prés d’haute montagne. À la fin nous trouvons un sentier tranquille et un bien signalisé.

Description de l’itinéraire: Monter le Balandrau en VTT

Nous sortons d’un village appelé Serrat par un chemin de fer à cheval qui descend jusqu’à la rivière. Après avoir croisé, nous suivons par un chemin à travers d’un bois touffu et voilà que nous arrivons à un sentier qui unit les villages de Ribes de Freser avec Tregurà par le Coll de Meianell. Le trajet monte sur la vallée et nous permet de mantenir une cadence de pédalage confortable. Au rythme constant nous lui additionnons la vue magnifique de la Sierra de Cavallera avec son sommet principal, le Taga et à ses pieds le village de Pardines.

IMG_5966-800x600

D’ici nous pouvons voir bien le Balandrau et distinguer le sentier qu’i porte au sommet. Nous arrêtons un moment pour profiter de l’environnement avant l’ascension. Les versants verts entre le Puig Cerverís et le sommet du Mont-Roig se remplissent, durant l’été, des grands troupeaux de bétail qui mangent les pâturages frais.

IMG_5849-800x600

Nous continuons par la plaine en suivant la vallée de Tregurà et après la Coma de Fontlletera nous prenons un sentier qu’i connecte avec le vieux chemin du refuge de Coma de Vaca de l’autre côté du Coll de Trespics. Le trajet n’est pas si exigeant et il nous permet d’arriver montés à la bicyclette aux 2400 mètres.

D’ici au sommet restent moins de 200 mètres de dénivellement mais il faut pousser la bicyclette durant tout le parcours avec une exception d’un petit tronçon de beauté absolue enveloppée de sommets de 2900 mètres.

IMG_5950-800x600

La descente jusqu’à Serrat est exigeant et suit la crête de l’Atalaiador, il n’y a pas de chemin et il faut improviser le parcours entre des prés, des terrains rocheux et au milieu du bois jusqu’à Pla d’Anyella. Ça peut être un tronçon dangereux s’il y a de brouillard, par cela il est toujours important de porter un  bon GPS comme Anima+ et le plan que vous pouvez trouver dans Rutabike, ils aideront à l’orientation et le chemin à suivre. Au Pla dels Anyells nous suivons le chemin qui monte au refuge d’Arola et nous le descendons jusqu’à Serrat.

Uncategorized, Vélo route
H-Route

La Haute Route commence, le meilleur cyclotourisme du monde

L’organisation de la Haute Route n’est pas facile, mais l’explication de la preuve est simple: c’est la preuve de cycloturisme la plus prestigieuse et difficile du monde. L’organisation expérimentée, des moyens logistiques impressionnants, l’exigence, le défi et la beauté des paysages la transforment en spectaculaire! Nous sommes très, très fiers d’sponsoriser cette course!

La preuve a déjà commencé: le samedi, le 20 août, est sorti la première version, celle-là des Pyrénées. Puis viennent les Alpes et les Dolomites spectaculaires. La course se décline en trois versions qui se déroulent à la suite du 20 Aout au 11 septembre 2016, et TwoNav sera là:

Haute Route Pyrénées – 4ème Edition
du samedi 20 au vendredi 26 août

Haute Route Alpes – 6ème Edition
du dimanche 28 août au samedi 3 septembre

Haute Route Dolomites Alpes Suisses – 3ème Edition
du lundi 5 septembre au dimanche 11 septembre

Chaque épreuve comprend 7 étapes, passe par 20 cols mythiques de l’histoire du cyclisme, et couvre une distance totale de plus de 800km. Chaque étape est chronométrée (l’une d’elle en contre-la-montre).

Ce n’est pas une preuve à la portée de tout le monde, et c’est pour ça que nous voulons vous montrer la magnificence de la Haute Route!

Alpes_haute_route_twonav-800x534

CiFtbOZUoAAD5kA

DSC_3537

unnamed

Haute_Route_TwoNav

haute-route-ajram

EW1D9783

Dolomites_haute_route_twonav-800x527

Trail running, Uncategorized
Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-800x598

L’histoire vaillante et malheureuse d’Eugeni Roselló au Transpyrénéa

Aujourd’hui nous reprenons la Transpyrénéa avec l’histoire vaillante et malheureuse d’Eugeni Roselló. Après avoir parcouru 493km et quand il était au 2ème position, Eugeni a eu à abandonner. Il l’a tenté et a donné tout mais cette fois n’a pas pu être. Quand Eugeni se remettra physique et mentalement, il aura un bon souvenir de cette course et à préparer la prochaine édition!

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-2

Un difficile commencement et une rapide remontée

La course a commencé avec beaucoup de chaleur. À cause des vomissements et des nerfs, Eugeni a souffert durant beaucoup de kilomètres mais toujours il s’est maintenu entre les 10 premiers. La douleur de pieds était supportable. Avant le CP6 ( km. 189), Eugeni a commencé à se sentir meilleur, la température avait baissé et déjà était dans la cinquième position. Il est tombé et s’est frappé le genou, mais n’a pas été tout à fait grave: Eugeni était de plus en plus motivé. Il sortait du CP6 à 5 heures du matin, pleuvait très fort et le brouillard était épais. Durant le matin les pieds l’ont gêné, il a eu à tirer les chaussures sept fois, mais par l’après-midi il est allé mieux et a été plus rapide.

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-800x598

Sans nouvelles de Joel Jaile

Il savait que Joel avait eu des problèmes gastriques, mais il faisait quelques jours qu’il n’avait pas de nouvelles de lui: il était préoccupé. Il ne savait pas son numero de dorsal. À travers de facebook, un parent a demandé des nouvelles de Joel, pour le tranquilliser. Savoir que Joel était meilleur l’a fait sortir du CP7 très motivé.

La grande exhibition d’Eugeni

Eugeni est sorti du CP8 très fort, mais un peu avant d’arriver au CP10 la douleur dans le genou était plus forte. Dans le CP10 il s’est reposé et il s’est mis de la glace. Au CP11 et 19 heures plus tard, il sentait mieux son genou et s’était placé troisième!! Du CP11 au CP12 il avait réduit une heure au premier et à 4 heures du matin, en train d’arriver au CP13, il l’avait déjà atteint.

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-1-800x598

La fatalité

Et un peu après, la fatalité est arrivée… »Bonjour…pour dire quelque chose. Je suis dans ce refuge depuis 4 heures. Depuis le demi-jour le tendon / ligament externe me fait mal. j’ai résisté mais dans une forte et longue pente je n’ai plus pu courir déjà.

Je suis triste,  j’étais dans mon meilleur moment et les jambes répondaient bien. Ici il n’y a pas de médecins et j’attends mon équipe pour voir que c’est ce que nous pouvons faire. Je ne veux pas abandonner, j’ai supporté la douleur de pieds trop de jours…je me ferai un bandage compressif, me mettrai de la crème et reposerai quelques heures pour que l’inflammation baisse. Je veux continuer de le tenter, je porte trop de jours en luttant. J’ai pleuré durant 3 heures. Je lutterai avec moi même. »

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-4-600x800

La lutte personnelle

Eugeni a attendu 16 heures, il s’est soigné le genou avec massages et glace, il s’est levé et a essayé de suivre, en nous étonnant à tous. Mais le corps n’a pas voulu le suivre, n’a pas répondu et Eugeni, très triste, a eu à abandonner la Transpyrénéa au km 493 et au la troisième position. C’était une décision très dure après être arrivé très loin et en se sentant très bien. Il a laissé un message dans le refuge en remerciant l’appui et l’estime de ses adeptes, en demandant qui donnaient l’appui à Joel Jaile.

Cronica-eugeni-Transpyrénéa-twonav-trail-running-3-800x598

Retour à la réalité

Quelques jours après, Eugeni publiait le message suivant: « je sens une grande tristesse et agace pour ne pas pouvoir accomplir un rêve. Après beaucoup de jours de lutte, surpasser des adversités et me sentir bien physique et mentalement, je ne pouvais pas me croire ce qui me passait au genou. Je m’étais énormément amusé en courant ceux 493km, en voyant les couchers de soleil, les becs, les lacs, les crêtes…des paysages spectaculaires durant 7 jours. Les jours passent très rapide quand tu t’amuses. Je veux vous remercier à nouveau. Merci pour le soutien, vous vous m’avez ému dans quelques occasions. Je remercie aussi mes sponsors et des collaborateurs pour m’aider avec mes aventures. »

Grâce à toi, Eugeni. Tu nous as fait vivre de grands moments. Nous t’admirons par ton courage!

News, Tutoriels
CmTAmoGXgAEbVgw-1000x600

TwoNav et Rando Pyrénées nous présentent une expérience outdoor 360º

L’été est top pour la randonnée. Quand il y a trop de gens sur la plage et la chaleur est insupportable, une escapade aux montagnes vertes et fraîches, nous rendent à la vie! C’est pour ça que les randonneurs, expérimentés et amateurs, cherchent une expérience que nous les aiderons à trouver. Chacun cherche quelque chose de différent et TwoNav peut offrir une expérience complète pour tous, n’importe pas son ambition. Et pour cela nous comptons sur l’aide des plus experts: Rando Pyrénées.

Il y a quelques jours, les plus professionnels du monde de la montagne, Rando Pyrénées et TwoNav, nous nous sommes joints pour vous faire arriver un cadeau très spécial: un tutoriel en vidéo où deux guides experts de montagne, Xavi et Lluís de Rando Pyrénées, nous expliquent d’une forme simple et détaillée comment obtenir une expérience TwoNav 360º, une expérience outdoor complète en mettant à profit les technologies que TwoNav offre et optimiser d’avance, durant et après votre sortie.

prepara-transfiere

PRÉPARE: une aventure sur mesure ne peut pas être obtenue sur la marche. il est important de faire un dessin détaillé de la sortie. Ce n’est pas tout à fait difficile avec le nouveau Land 8, qui est très simple et intuitif. Dans la vidéo, Xavi et Lluís nous montrent dans quelques pas simples, mais extensibles, comme préparer notre aventure personnalisée. Ils nous parlent aussi de l’usage général d’un GPS et de la grande importance du travail sur la carte.

TRANSFÈRE: À l’aventure!! nous allons mettre la théorie en pratique et commencer le chemin. Pour commencer ils nous montrent comme transférer notre dessin à l’Anima et toutes les possibilités que nous offre l’un des GPS pour outdoor plus puissants du marché. Existent beaucoup de possibilités et Rando Pyrénées nous expliquent certains des plus basiques et indispensables: comment utiliser l’écran de données générales, les possibilités que la carte offre, les alarmes de déviation, la route automatique en navigation et quelques outils de sécurité comme le Trackback ou l’usage des coordonnées.

ANALYSE: l’analyse de données s’est déjà montrée durant l’étape antérieure et ils ont développé une conclusion en analysant les points qui font du GPS un outil indispensable pour les sorties de montagne.

Et ici nous vous laissons une vidéo qui vous sera d’une grande utilité!!

News, Trail running
joel-final-827x600

Joel Jaile, un héros dans la Transpyrénéa

“Tout dépend de comme nous résolvons les problèmes qui apparaissent, parce qu’ils apparaîtront et plusieurs…” cela disait Joel, qui a fini le 14e dans la classification de la Transpyrenea, avant de commencer la course. Normalement dans ce type de preuves, les choses ne sortent jamais comme ont été projetés et toujours il faut improviser. Et c’est ce que nos grands participants, Joel Jaile et Eugeni Rosselló, ont fait. Et malheureusement, Eugeni, a eu à prendre la décision dure d’abandonner mais, pour nous, les deux sont quelques héros! Cette semaine nous vous expliquons l’expérience de Joel et la proche celle-là d’Eugeni.

Un commencement très compliqué 

Il nous dit que c’était la course qu’il portait en préparant toute la vie. Il se sentait bien et il est allé chercher la victoire depuis le premier moment, mais comme il avait déjà dit, le problème est apparu…il a été premier jusqu’au km 25, à partir d’alors, les problèmes d’estomac ont recommencé. Peut-être c’était la forte chaleur qui les a faites réapparaître, nous ne le savons pas,  mais ces problèmes l’ont empêché de manger, de respirer un bien et l’ont affaibli. Dans le CP1 (km 34) et dans le CP2 (km 42), il a eu à arrêter beaucoup de temps sans pouvoir s’alimenter. Et encore restaient plus de 900km par-devant!! Il a pensé abandonner, mais il a envoyé le message: “Adventure Survivor” avec une sourire et il faut recharger des piles parce que “nous allons très loin!!”.

joel-principio-450x800

Une amélioration considérable

À partir du CP4 (km 93) tout a commencé à aller mieux et au CP5 il était presque au 100%. Il avait avancé des positions progressivement et au CP6 commençait le meilleur, la montagne, son fort. Les orages et le froid ont commencé et il a été sur le point de jeter les bâtons à cause des rayons. Au km 235 nous a dit qu’il s’amusait beaucoup parce qu’il était dans son terrain, qu’il avait un peu de mal de dos à cause du sac à dos qui pesait 10kg et de dormir sur le sol, mais il était très bien des jambes.

joel-mejora-800x450

La photo au CP8 (en bas) nous montre qu’il était plein d’énergie!! Joie et motivation quand il s’est trouvé avec Jonas, un compagnon suédois avec ce qu’il a fait courir assez de kms et qu’il est entré dans une catégorie de “ami” et plus tard quand il s’est retrouvé avec sa fiancée.

Depuis le premier problème, il a décidé de prendre la course calmement pour pouvoir la terminer mais il se sentait chaque fois meilleur et au CP13 (km 463) il était déjà dans la position 21! Ce jour a fait un grand effort pour donner l’appui à son compagnon et ami, Eugeni, mais il n’est pas arrivé à temps…

joel-a-tope

De petits contretemps dans le tronçon final de la Transpyrenea

L’aventure continue et les forces répondent. Un éboulis des roches l’ont dévié et l’ont fait parcourir 9km plus. Il a continué de courir et en s’amusant, avec beaucoup d’énergie mais surpris avec les dénivellements du parcours. Au troisième Point de Vie il était au12ème position et la course s’est suspendue d’une forme temporelle par un orage électrique. Quand la course a été recommencé, les participants ont fait front à la forte pluie et aux terrains difficiles et pleins de boue. Au CP20, les jambes de Joel ont commencé à sentir la fatigue, mais rien qui ruinait la fin de course.

últimos-percances

Une fin héroïque et une conclusion fantastique de Joel sur La Transpyrenea

Après 13 jours et 20 heures, Joel Jaile croisait la ligne d’arrivée avec son rêve accompli et ce message: “Je rentre avec le sac à dos plein d’aventures. Après avoir commencé j’ai eu de grands problèmes et j’ai pensé abandonner, mais après un long repos et en voyant que ma santé ne faisait pas courir de risque, j’ai décidé de continuer. Je suis sorti de très derrière et pour la première fois les temps de coupure me préoccupaient.  Cela m’a permis de connaître de grandes personnes et d’apprendre beaucoup d’elles. Des personnes du Liban, des États-Unis, de l’Afrique du Sud, de l’Argentine, de l’Australie, du Singapour, de la Suède, du Portugal…Il y a des gens pour tout, mais dans ce monde, les personnes sont simplement géniales ».

conclusión-563x800

J’ai vécu beaucoup d’états d’âme, beaucoup de sentiments qui m’ont fait sentir vivant. Maintenant j’ai besoin de reposer et d’assimiler tout le vécu, qui est beaucoup. Je reviens à la réalité mais à l’intérieur je continue de porter l’enfant qui chantait: je, de petit, voulais être aventurier!

News, Sports, Vélo route
Lariegeoise-850x500

Présentation, des conseils et des vols d’oiseau de L’Ariégeoise

L’Ariégeoise est née il y a plus de 20 ans pour un motif curieux: de célébrer l’arrivée du Tour de France aux Pyrénées. C’était une course modeste, mais elle a eu tant de succès qui s’est converti en rendez-vous cycliste obligatoire en cordillère. Les raisons sont évidentes: des paysages incroyables, une organisation impeccable et des montées aux ports légendaires du Tour.

L’Ariégeoise, une preuve emblématique des Pyrénées français.

Elle est née avec le désir humble de célébrer le Tour de France et elle s’est convertie en une grande preuve: Il y a déjà 5000 inscrits, que c’est la limite marquée par l’organisation pour garantir une attention impeccable. Les inscrits seront répartis dans les 4 modalités proposées: L’Ariégeoise XXL, L’Ariégeoise, La Mountagnole et la Passejade. Tous ceux qui cherchent un long kilométrage comme ceux qui préfèrent un départ accessible, trouveront dans cette preuve de cyclotourisme, l’essence du Tour de France.

Les conseils de Melcior Mauri pour affronter L’Ariégeoise.

Nous avons parlé avec notre ami, ambassadeur et grand connaisseur de toutes les routes qui forment L’Ariégeoise, Melcior Mauri et il nous a donné quelques conseils pour affronter cette mythique preuve:

  • Révisez très bien la prévision météorologique: Aux Pyrénées, comme en toute haute montagne, nous pouvons nous trouver avec des surprises de froid ou de chaleur extrêmes. Une erreur avec les vêtements choisis, peut faire même, que vous abandonnez la course, spécialement parce qu’il s’agit d’une très longue course.
  • Vous devez être honnêtes avec votre état de forme, être réalistes. Vous devez trouver le rythme que vous permettra d’achever la marche avec garanties, et après, de choisir le groupe le plus similaire. La prétention de rouler à une intensité trop haute pourrait s’avérer coûteuse.
  • Ne lésinez pas sur les ravitaillements, spécialement quand vous allez affronter les étapes plus longues. Soif et faim sont pas de bons indicateurs, vous devez vous obliger à vous récupérer souvent. Perdre du temps n’est pas important: Vous êtes sur une marche de cyclotourisme et l’objectif principal est de jouir du paysage, de l’ambiance et de tout ce qui comporte ce magnifique sport.

Nous remercions beaucoup à Melcior ces conseils précieux et nous vous laissons avec les vols d’oiseau que nous avons conçu avec notre Land 8 pour vous donner une idée très fidèle de ça qui vous vous attend à L’Ariégeoise.

Des vols d’oiseau des parcours de L’Ariégeoise crées avec Land 8

L’Ariégeoise XXL: 169km, 4378m D+

L’Ariégeoise: 154Km, 3128m D+

La Mountagnole: 127km, 2733m D+

La Passejade: 69km, 915m D+

Tourisme, Vélo route
TwoNav est fier de faire partie de l'organisation de la Haute Route et de soutenir les participants de cette course extraordinaire.

Découvrez la Haute Route

Cet Été, TwoNav va vivre une grande aventure sur l’une des épreuves cyclistes les plus épiques et spectaculaires ouvertes aux amateurs : la Haute Route. À l’occasion de la mise en ligne du guide de l’édition 2016, nous vous expliquons en quoi consiste cette course merveilleuse.

COPYRIGHT PHOTOS : HAUTE ROUTE

Téléchargez le guide de la Haute Route (ou devrait-on dire « magazine » de la Haute Route tant ce guide est magnifiquement illustré et documenté) :

Sur Apple Store :  TÉLÉCHARGER
Ou consultez le guide online : CONSULTER

La course se décline en trois versions qui se déroulent à la suite du 20 Aout au 11 septembre 2016. Chaque épreuve comprend 7 étapes, passe par 20 cols mythiques de l’histoire du cyclisme, et couvre une distance totale de plus de 800km. Chaque étape est chronométrée (l’une d’elle en contre-la-montre).

Haute Route Pyrénées – 4ème Edition
7 étapes consécutives du samedi 20 au vendredi 26 août

TwoNav est fier de faire partie de l'organisation de la Haute Route et de soutenir les participants de cette course extraordinaire.

Haute Route Alpes – 6ème Edition
7 étapes consécutives du dimanche 28 août au samedi 3 septembre

TwoNav est fier de faire partie de l'organisation de la Haute Route et de soutenir les participants de cette course extraordinaire.

Haute Route Dolomites Alpes Suisses – 3ème Edition
7 étapes consécutives du lundi 5 septembre au dimanche 11 septembre

TwoNav est fier de faire partie de l'organisation de la Haute Route et de soutenir les participants de cette course extraordinaire.

Il s’agit tout simplement de la plus difficile et prestigieuse épreuve de cyclotourisme au Monde. D’une part, l’organisation expérimentée et les moyens logistiques mis en place sont à la hauteur de l’événement. D’autre part, l’exigence du défi et la beauté des montagnes traversées rendent ce challenge aussi fou que sublime.

TwoNav est fier de faire partie des fournisseurs officiels de la Haute Route. Dans les prochains mois, nous vous donnerons de plus amples informations. Soyez attentifs !