Produits, Randonnée, Tourisme, Uncategorized
Le GPS est la meilleure garantie de sécurité en montagne

Le GPS, un outil de sécurité indispensable pour les activités outdoor

Pratiquement tous les sportifs habitués amoureux de l’outdoor font usage d’un GPS. Les réfractaires le sont souvent par ignorance : le GPS est un outil de sécurité indispensable. Afin d’éclairer ce sujet, nous avons décidé de comparer l’utilité d’un dispositif GPS avec celle d’une carte traditionnelle, d’une boussole et bien entendu du smartphone.

Pourquoi un GPS?

Les GPS actuels offrent une infinité de fonctions très utiles pour les sportifs, quel que soit leur niveau, à l’entrainement comme en compétition. De fait, les GPS remplacent petit à petit les cardio fréquence mètres et compteurs traditionnels. Ces solutions « tout en un » ont changé la donne, comme nos modèles Anima+ ou Ultra.

Cependant, n’oublions pas que la fonction basique d’un GPS est de nous apporter sécurité et liberté, puisqu’il nous permet de savoir avec précision où nous sommes et où nous nous dirigeons. Depuis la nuit des temps, les méthodes d’orientation ont été source de fascination et de préoccupation donnant lieu à de nombreuses inventions majeures. Mais rien n’est comparable avec l’avancée que représente l’ère du GPS.

Carte et boussole, dépassés mais jamais obsolètes.

Bien entendu, le GPS offre bien plus de prestations que le kit boussole + carte.

Le GPS nous indique une position avec exactitude (nos coordonnées). Avec une carte traditionnelle et une boussole, cela peut être tout à fait approximatif.

Un GPS permet de suivre une trace déjà enregistrée par nous-même ou une tierce personne, et téléchargée simplement et rapidement. Suivre une trace, au-delà de la sensation de sécurité conférée, rend l’expérience de la sortie bien plus agréable, puisque l’on peut se concentrer sur les paysages et l’environnement sans être sans cesse occupé par la navigation. L’Anima+, par exemple, si l’utilisateur le désire,  signale tout éloignement de la trace par un bip significatif. Surtout, l’utilisation d’une trace suivie par le GPS permet d’anticiper de possibles dangers marqués au préalable. Enfin, c’est un moyen précis d’avoir des indications sur le nombre de kilomètres parcourus, le dénivelé restant jusqu’à destination etc….

En situation de mauvaise visibilité (la nuit, dans le brouillard…) le GPS peut être vital, car il indique notre position sur la carte grâce à sa retroiluminación. En montagne, où les conditions climatologique peuvent basculer subitement, le GPS est tout simplement indispensable.

D’un autre côté, dans le cas d’une sortie libre, sans suivre de trace, nous pouvons toujours revenir facilement sur nos pas en consultant l’intinéraire effectué jusque là, et enregistré avec précision.

Attention. Tout aventurier aguérri porte sur lui, en plus d’un GPS, une boussole et une carte. Même avec des dispositifs de haute qualité et fiabilité, nous ne sommes jamais à l’abris d’une avarie technique, d’une chute. La probabilité peut être basse, mais on ne badine pas avec la sécurité.

Le GPS a révolutionné le monde de l'orientation, tout comme la Boussole en son temps

GPS vs Smartphone

Aujourd’hui, la navigation avec un smartphone est devenue très habituelle. Peut-être trop, si l’on considère les failles et inconvénients de cette option en terme de sécurité. TwoNav offre sa propre application pour smartphone, mais dont l’utilité se limite à des activités simples et courtes. Rapidement, il devient impératif de passer au GPS dès que l’on prétend d’évader dans la nature avec certaines exigences et garanties.

Visibilité au soleil : les écrans de GPS comme ceux de la gamme TwoNav sont transflectifs, s’aidant de la lumière du soleil pour une meilleure visibilité. Au contraire d’un écran de smartphone, plus il sera exposé, plus l’écran de GPS sera lisible.

Résistance : Les GPS doivent être fiables et préparés à recevoir des coups, dans la poussière et l’humidité, où exposés à des températures extrêmes (nos TwoNav sont garantis jusqu’à-30º) . Même le plus solide des smartphones n’est pas apte à affronter les péripéties inhérentes aux activités Outdoor.

Autonomie : C’est un facteur déterminant. La navigation consomme beaucoup d’énergie, et un smartphone à plein rendement ne tient guère plus de 4 heures de suite sans recharge. UN GPS, suivant le modèle et l’usage que l’on en fait, peut fonctionner de 6 à 20 heures de suite. Il est facile de se retrouver dans une situation périlleuse lorsque le smartphone n’a plus de batteries après l’avoir utilisé comme navigateur.

Pantalla : la pantalla táctil no es capacitiva, como la de los móviles, sino que es resistiva. Esto hace que funcione a la perfección aunque se moje o aunque esté cubierta de polvo. Y además, se puede usar con guantes –básico para ciclistas-.

Ecran : l’écran tactil des GPS n’est pas capacitif, comme celui des smartphones, mais résistifs. Il fonctionne à la perfection bien qu’il soit mouillé ou couvert de poussière. De plus, il peut être utilisé avec des gants (basique pour les cyclistes).

Signal : les récepteurs intégrés par la majorité des GPS sont plus sensibles et permettent de se connecter un plus grand nombre de satellites. De cette façon, le signal que reçoit le dispositif est plus rapide, fluide et précis. Cependant, de nombreux Smartphone offrent aujourd’hui de bonnes prestations en terme de navigation.